AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




 

Partagez | 
 

 (r.) の as long as you're there

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Messages : 174
Pseudo : CLUMSY
credits : (c) Shyia
open pour un sujet ? : nope

Tell me more
Statut:
Relations:

    REGAN ▬ Girl with a broken smile

MessageSujet: (r.) の as long as you're there    Jeu 15 Sep - 23:12


❝Oh, everyone wants stuff. We wake up, everyday with a list of wishes a mile long and maybe we spend our lives trying to make those wishes come true, but just because we want them doesn’t mean we need them to be happy. ❞ pushing daisies

Le soleil pointait à peine son bout de nez dehors que déjà Regan déambulait dans son salon, ramassant les jouets que sa fille avait laissé trainer par tout. Elle était revenue de vacances depuis quelques jours et avait déjà imposé sa marque dans le petit appartement comme si elle n’était jamais partie. On ne pouvait pas dire la même chose pour Blake. Depuis leur conversation, elle n’avait pas de nouvelles. Elle ne s’était pas attendue à en avoir, mais quelque part, elle avait passé ces derniers jours à l’attendre. A attendre un signe. Mine de rien, elle s’était faite à sa présence ces derniers mois. Elle s’était habituée à le voir tous les jours, ne serait ce que dans ses visites impromptues à l’hôpital. De nombreuses fois, elle s’était surprise à espérer le voir quand elle tirait un rideau aux urgences. Il n’avait pas été là. A croire qu’il avait disparu de la surface de la terre. Plus elle y pensait, plus elle s’en voulait. Il avait eu besoin de son soutien et Regan avait pris peur. Pour sa fille, mais surtout pour elle et son cœur déjà bien trop fragilisé.

« Heavy dépêches toi. Tu veux pas être en retard aujourd’hui » cria la plus âgée des Bishop à travers l’appartement. Depuis qu’Heaven était rentrée, elle avait pris la décision de choisir ses habits elle-même et aujourd’hui, premier jour en dernière année de maternelle ne faisait pas exception. Quand la petite tête blonde apparut, Regan ne put s’empêcher d’être sceptique face aux gouts de sa fille. Elle ressemblait étrangement à un clown, cloné avec une grenouille, un truc bizarre tout vert. « Est-ce que je suis belle ? » demanda la jolie blonde en tournant sur elle-même. Regan eut un sourire attendri, sa main passant dans les cheveux de sa fille. « T’es magnifique, mais tu risques d’avoir chaud bébé. » tenta la jeune maman, sur un ton diplomate. La petite fille réfléchit quelques secondes avant de courir vers sa chambre tout en jetant ses habits à travers le couloir. « Maaaamaaaan, je mets quelle robe ? » Un éclat de rire s’échappa des lèvres de Regan. Elle avait eu du mal à accepter que sa fille souhaite s’habiller toute seule. Elle s’était sentie impuissante, face à son bébé qui grandi.

Après maintes discussions, elle avait finit par déposer sa fille à l’école, le cœur serré de la voir grandir un peu plus. Elle avait besoin de se changer les idées. Elle avait besoin d’oublier que le monde continuait de tourner autour d’elle, alors qu’elle avait l’impression de rester au même endroit, comme si ses pieds étaient collés au sol et l’empêchaient d’avancer. Sans s’en rendre compte, elle s’était garée devant l’appartement de sa meilleure amie. Elle s’inquiétait aussi pour elle. Elle n’avait pas voulu de frères et s’était retrouvé avec deux, dont un dans un piteux état. Elle était inquiète de la réaction que pourrait avoir Reese, parce que même si elle le montrait pas, c’était quelqu’un de sensible. Toquant à la porte, elle attendit qu’on lui ouvre la porte. Elle pourrait peut être faire deux pierres de coup. S’assurer que sa meilleure amie allait bien et prendre des nouvelles de Blake, même si elle doutait que Reese en ait. La porte s’ouvrit sur une tête blonde.
« Caleb te tient éveillé toute la nuit ? » Elle espérait que c’était cette réponse et non l’autre qui constituait en une Reese restant éveillée parce que trop inquiète.

_________________

    It's all about your cries and kisses, those first steps that I can't calculate. I need some more of you to take me over. If I had the chance to start again, then you would be the one I'd come and find.
    MAYBE THERE'S A CHANCE OUR WALLS MIGHT FALL.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

(r.) の as long as you're there

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hope Mills :: ▬ Hope Mills ▬ :: Soquel Avenue ::  16B-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit