AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




 

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 [M] Tom Welling - You Made Me Believe Something Else Was Possible

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité

MessageSujet: [M] Tom Welling - You Made Me Believe Something Else Was Possible   Mar 6 Sep - 13:22


BONJOUR A TOUS, amis invités/Hope Milliens. yayayaya

Je suis depuis un petit moment déjà sur ce superbe forum qu'est Hope Mills, autant dire que je ne vous lâcherai pas si vous prenez ce perso. Il est plutôt important pour l'évolution de mon personnage donc je vous aimerai jusqu'à la fin de mes jours si vous le prenez. (:

Ci-dessous la fiche du PV, dans laquelle la plupart des points sont négociables (notamment l'avatar) si vraiment ils vous rebutent.
Je ne mords pas, et je suis ouverte à toutes propositions ou presque, alors n'ayez pas peur

Je recherche quelqu'un de motivé, qui ne lâchera pas le personnage après trois semaines ou pire, qui ne finira jamais sa présentation. Niveau RPG, je ne demande pas Molière, je préfère de loin la qualité à la quantité - en revanche, je suis assez exigeante niveau orthographe (même s'il est tout à fait compréhensible voire normal de faire des fautes ) et syntaxe.

Merci d'avance à ceux qui jetteront un oeil à ma demande. :charly2: :958386:



© devotedtotomwelling.tumblr
alexander evan de la cruz.
27 ans | Instituteur | Further Complication In Store



Just shoot for the stars : La façon dont vous voyez le personnage, son caractère, son histoire. Tout ce que vous jugez important.

→ Alex a des origines mexicaines, mais il a toujours vécu en Californie. Il est en revanche bilingue.
→ Plus jeune, il pratiquait le surf et le football américain. Il a toujours été un grand fêtard et un coureur de jupons.
→ Du moins, jusqu'à ce qu'il rencontre Eva. Âgé de 20 ans, il a rencontré cette charmante libraire, chez qui il commandait les bouquins dont il avait besoin pour le boulot. Il en est tombé fou amoureux, lui a fait la cour, et ils sont sorti ensemble. Leur histoire a duré cinq ans. Cinq ans de pur bonheur, cinq ans durant lesquels plus aucune fille n'avait d'importance aux yeux d'Alexander.
→ Et puis ça a été le coup dur. La fin du rêve. Le coup classique : il rentre plus tôt à la maison pour lui préparer un petit repas en amoureux (car oui, il a son côté romantique, tendre et attentionné sous la carapace de macho), une surprise... Mais c'est elle qu'il surprend au lit, avec l'un de ses meilleurs amis. Le coeur brisé, il la fout à la porte sans oublié de casser le nez du soit-disant pote.
→ Depuis, Alex en est revenu à ses anciennes habitudes. Il ne fait confiance à aucune femme et s'en tient à une distance de sécurité, pour ne pas être blessé. S'il couche plusieurs fois avec la même personne, c'est déjà quelque chose !
→ Il profite de la vie au maximum et semble bien s'en porter. Malgré tout, à son âge, il commence à se poser des questions... A quand la vie de famille ?


I make you believe that I've got the key: Nature du lien entre vos personnages.

Joyce ouvrit de grands yeux. Comment pouvait-il y avoir tant d’amuse-gueule aussi tentant sur une même table ?! Elle en attrapa un énième avant de se détourner du buffet, l’estomac remplit. La jeune institutrice portait son verre de ponch à ses lèvres lorsqu’elle percuta quelqu’un. Inévitablement, le verre se renversa sur la chemise impeccable du supposé enseignant – puisque la salle était remplie de jeunes profs, qui comme Joyce, assistaient à ce colloque estival.

« Oh, merde ! Je suis vraiment désolée, je ne vous avais pas vu. » S’exclama-t-elle de suite, déposant son verre pour attraper des serviettes en papier et tenter d’éponger la boisson qui déjà auréolait le tissu.

Elle se sentit rougir lorsqu’elle croisa le regard rieur du jeune homme. Un sourire malin flottait sur le coin de ses lèvres. Réalisant que ses mains se baladaient sur son torse, elle détourna les yeux.

« C’est moi qui m’excuse, j’ai mal calculé mon coup. D’habitude, je m’arrange pour rentrer dans la personne qui me plait, mais sans que le verre ne se renverse. C’est de ma faute. Mais je ne regrette pas. » Ajouta-t-il. « Je m’appelle Alex. »

Il lui tendit sa grande main, et le regard de la jeune femme remonta sur son bras musculeux. Les manches de sa chemise, retroussées, laissaient voir une peau bien bronzée et qui semblait sentir l’été. Il affichait toujours un sourire charmeur, et l’éclat dans ses yeux clairs ne la laissait pas indifférente. Elle lui serra la main en annonçant :

« Joyce. Mais appelez-moi Joy. »
« Enchanté. Je t’offre un verre ? »

Le tutoiement ne la dérangea pas le moins du monde et c’est avec un plaisir inhabituel qu’elle accepta l’invitation. Autant que ce séminaire soit amusant, et puis un verre ne l’engageait à rien… N’est-ce pas ?

Ce que Joyce ne savait pas, c’est que lorsqu’Alexander veut quelque chose, il l’obtient. Du moins, c’est ce qu’il aime penser.

Lors d’une nouvelle soirée un peu trop arrosée – ici, en Californie, la jeune femme avait l’impression d’être retournée au lycée, à boire sur la plage, à ne dormir que quelques heures par nuit avant d’affronter les débats et les réunions de la journée – ils rentraient tous les deux à l’hôtel qu’ils partageaient. Titubant dans le couloir, ils s’arrêtèrent devant la porte de la chambre de Joyce.

« T’es sûre que tu vas pouvoir ouvrir ? » Se moqua-t-il. « Non, pire : t’es sûre d’être en mesure de te déshabiller et te mettre au lit toute seule ? »

Elle pouffa de rire avant de répondre, chose qu’elle n’aurait jamais faite sobre : « Je dois avouer que là, ça s’annonce difficile. Tu peux venir m’aider, si tu veux. »

Il sembla prit de court. Elle n’avait jamais répondu à ses avances par autre chose d’autre qu’un sourire ou un rougissement, se pouvait-il qu’elle soit autant attirée par lui qu’il ne l’était par elle ?
Il se pencha doucement vers elle, hésitant. Toujours cette peur d’être rejeté. Mais il n’en fut rien, le baiser se fit plus insistant, leurs respirations saccadées… La nuit fut courte mais délivrante. Et ce fut la première d’une longue série.

Cette relation a libéré Joyce de quelque chose. Se sentir désirée, retrouver le goût de la séduction, c’est quelque chose qui lui manquait depuis trop longtemps. Et Alex fut un partenaire idéal pour ça, l’équilibre parfait entre l’ami et l’amant. Malgré tout, elle se sait encore et toujours amoureuse de Casey – d’ailleurs, une part d’elle-même se sent coupable, comme si elle avait trahit quelque chose – et de son côté à lui, Joyce commence à l’effrayer, car il l’apprécie vraiment, presque trop. Il s’est surpris à l’observer dormir, chose qui ne se fait généralement pas avec un coup d’un soir…

Le colloque prend fin, c’est d’ailleurs ce qui le rassure… Et l’angoisse en même temps.

« Tu n’auras qu’à venir me voir, si l’envie te prend et que tu es dans le coin. »
« Moi, en Caroline ? Faut pas rêver. » Se moqua-t-il avant de se pencher pour déposer un léger baiser sur ses lèvres.

« Très bien. » Fit-elle, en haussant les épaules. Tirant sur le drap dans lequel elle était enroulée, elle lui tourna le dos, faussement vexée.
Il laissa échapper un petit rire, la prit dans ses bras et la ramena contre lui. Il retira un bracelet de cuir qu’il portait toujours au poignet.

« Qu’est-ce que tu fais ? » S’étonna Joyce. Il le lui tendit.
« Tiens, c’est pour toi. » Devant son air incrédule, il se sentit obligé de préciser : « Je veux que tu te souviennes de moi. »

Un sourire rayonnant s’afficha sur les lèvres de la blondinette alors qu’il déplaçait ses cheveux pour l’embrasser dans le cou.
« Rassure-toi, je ne suis pas prête de t’oublier… » Chuchota-t-elle en se blottissant contre lui.



Dernière édition par Joyce Finnigan le Ven 4 Nov - 16:52, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

MessageSujet: Re: [M] Tom Welling - You Made Me Believe Something Else Was Possible   Ven 4 Nov - 16:53

PERSONNAGE REMIS EN JEU
Revenir en haut Aller en bas
 

[M] Tom Welling - You Made Me Believe Something Else Was Possible

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Hope Mills :: ▬ Passeports ▬ :: Scénarii, Liens & Sujets-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit