AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




 

Partagez | 
 

 Aidan/Noam-6 mois plus tot.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Messages : 475
Pseudo : Sam
credits : mon p'tit coeur
open pour un sujet ? : yep^^

Tell me more
Statut:
Relations:

You can never say never

MessageSujet: Aidan/Noam-6 mois plus tot.   Mer 17 Aoû - 23:23

    Aidan avait passé une sale journée au travail. Il faut dire que la veille il s'était couché tard. Il était sorti avec Josh. Encore une fois. Charly allait râler, mais c'était le seul moyen de dormir quelques heures.

    Depuis la mort de Lynn, il n'avait pas dormit une seule nuit complète.
    Enfin ça n'était pas tout à fait vrai. Il y avait eu cette nuit, cette seule et unique nuit où il avait dormit d'un sommeil sans cauchemar, se sentant enfin bien et apaisé. Mais le lendemain matin, quand il avait ouvert les yeux et que le lit était vide, que Jessie n'était plus là, il avait sentit le vide l'envahir à nouveau. Doublement. Parce que bien entendu, son regard était rapidement tombé sur son alliance qu'il portait toujours. Et à l’absence de Jessie s'était ajoutée, celle cent fois déjà ressentie de la mort de Lynn.

    Alors il sortait avec Josh, buvait jusqu'à ne plus rien savoir,ni son nom ni son adresse, et encore moins que plus jamais il ne verrai le sourire de Lynn, plus jamais il ne pourrai la toucher, la prendre dans ses bras, l'embrasser. C'était tout ce qu'il voulait.

    Et la veille au soir n'avait pas fait exception à la règle. Et c'est avec une légère gueule de bois qu'il arriva sur son lieu de travail. Mais il savait le cacher. Il savait sourire, de ce sourire charmeur qui faisait craquer Lynn. Et même avec une migraine à se cogner la tete contre les murs, il arrivait encore à vendre des voitures.

    Il posa le contrat qu'il venait de faire signer à ses nouveaux clients dans la corbeille prévue à cet effet et alla au vestiaire enlever sa veste ornée d'un badge aux couleurs criardes du concessionnaire pour lequel il travaillait.

    Il monta dans son propre véhicule et se rendit directement au garage pour voir Noam. Espérant que celui ci aurait fini sa journée et serai disponible.


Dernière édition par Aidan L. Trump le Ven 19 Aoû - 0:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dont-stop-believin.forumactif.com/t580-aidan-par-ci-par-la http://dont-stop-believin.forumactif.com/t573-aidan-mes-liens http://dont-stop-believin.forumactif.com/t571-aidan-l-trump
avatar
Age du personnage : 25 ans
Messages : 2123
Profession/Etudes : Mécanicien
Pseudo : sydney
credits : sydney
open pour un sujet ? : Yep

Tell me more
Statut: Craque pour quelqu'un
Relations:

ADMIN Aimer quelqu'un, c'est aussi aimer le bonheur de quelqu'un

MessageSujet: Re: Aidan/Noam-6 mois plus tot.   Ven 19 Aoû - 0:08



Les jours avait commencé à rallonger. On pouvait rapidement s’en rendre compte au fil des jours. Surtout pour lui qui parfois ne quittait pas le garage avant 19 heures. Charly ne lui laisserait pas Noaly ce soir. Vu sa motivation à l’éviter, il savait qu’il n’y avait rien à faire pour le moment. Même quand il tentait de dédramatiser leur situation, il ne croisait que son regard sombre. Il se pose surement bien trop de question. Tout est diablement compliqué. Tout ça parce qu’elle ne tente même pas d’essayer de l’écouter. Et dire qu’il avait toujours rêvé de la rendre heureuse. A croire qu’il était un incapable et un crétin. Il enfilait sa veste, tout en fixant la nuit déjà tombé.

« T’es furieuse hein ? » lance-t-il à voix haute comme il lui arrive bien souvent de parler à Lynn. Il passe pour un dingue mais il s’en fout. Dans le fond, il ne perd pas l’espoir de voir Charly lui revenir. Peut-être est-ce juste un mauvais moment à passer. Peut-être qu’elle a besoin de réfléchir. « Réfléchir à quoi ? » poursuit-il en secouant. « J’ai vraiment tout foutu en l’air ? » Toutes ses questions le tarabustaient. Les seuls moments où il avait l’impression que sa vie redevenait à peu près normal, c’est lorsqu’il était avec sa fille. Elle au moins, l’aimait. Pour ce qu’il était. Parce qu’il la faisait rire. Parce qu’elle aimait sa chaleur réconfortante. Sa fille l’aime et celle qu’il chérit ne veut plus entendre parler de lui. C’était insensé.

Soupirant, il ferme à clés le garage. Le vieux Henderson est parti depuis déjà une heure. S’assurant que tout est bien verrouillé, il rejoint alors sa voiture garée sur le côté du garage. Levant les yeux, il grimace en apercevant une silhouette. Une stature qu’il ne connait que trop. Pour avoir grandi à ses côtés mais surtout parce qu’il était à la fois son meilleur ami et son beau-frère. Il retint un soupire avant de combler les quelques mètres qui le sépare de sa voiture.

« Trump. » soupire-t-il, parce qu’il avait cette sale manie d’appeler les gens par leur nom de famille. Généralement c’était plutôt affectueux de sa part. Mais ces derniers temps, il avait le cynisme en meilleur ami. « T’es là pour admirer ma voiture dans le noir ou j’dois en conclure que t’es sorti de ta tanière pour me rappeler mes conneries ? »





_________________
"Love feels no burden, thinks nothing of its trouble, attempts what
is above its strength, pleads no excuse for impossibility,
for it thinks all things are lawful for itself and all things are possible.
"

© Thomas A. Kempis

Actuellement dans le coma
Concernant les comptes de Camden & Blake, merci d'envoyer les mp sur la boite de Noam
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dont-stop-believin.forumactif.com/t150-noam-tanner-when-you-call-my-name-it-s-like-a-little-prayer http://dont-stop-believin.forumactif.com/t61-tanner-when-you-run-into-my-arms-we-steal-a-perfect-moment http://dont-stop-believin.forumactif.com/t59-noam-tanner-i-belong-to-you http://dont-stop-believin.forumactif.com
avatar
Messages : 475
Pseudo : Sam
credits : mon p'tit coeur
open pour un sujet ? : yep^^

Tell me more
Statut:
Relations:

You can never say never

MessageSujet: Re: Aidan/Noam-6 mois plus tot.   Ven 19 Aoû - 12:11

    "Commence pas à me chercher Tanner. C'est pas le moment."

    Aidan sourit et tendit la main à son ami. La mauvaise humeur de Noam avait le don de faire disparaitre la sienne. Et ce depuis toujours. Il avait bien fait de venir. C'était quand même mieux que d'aller encore picoler avec Josh.

    "Je vais au cimetière, tu viens avec moi?"

    En règle générale, Noam ne refusait pas d'aller rendre visite à sa soeur, et Aidan savait qu'avec lui il pouvait se laisser aller vraiment, sans craindre un jugement de sa part.

    Il avait besoin de parler à son meilleur ami. De Lynn, bien sur, mais aussi de Jessie. Elle était partie depuis plus d'un an et il n'avait jamais dit à personne ce qu'il s'était passé lors de sa dernière nuit à Hope Mills.
    Et ils devaient aussi parler de Charly et Noaly.

    Aidan trouvait son amie distraite ces derniers temps. Et il savait qu'il devait etre là pour elle. Certes il était triste. Certes il avait perdu l'amour de sa vie. Mais il ne devait pas pour autant négliger les personnes qu'il aimait, et qui elles, étaient bien présentes.

    De plus, qui mieux que lui pouvait comprendre ce que ressentait Noam? Il savait que Charly refusait de le voir. Et qu'il ne pouvait donc pas voir Noaly aussi souvent qu'il l'aurai voulu.

    Aidan ne pouvait même pas deviner ce que Noam ressentait d'être loin de sa fille. Parfois, il se disait que si Lynn et lui avait eu le temps d'avoir un enfant, il se serai sentit moins seul avec un petit bout d'elle à chérir.

    Il leva les yeux vers son ami. Le trouvant fatigué. Il avait vraiment une sale tete. Il se sentit soudain vraiment tres con, de lui en vouloir d'etre parti. D'ailleurs il avait eu raison. Pourquoi rester ici? Quand tout et tout le monde vous rappelait celle qui n'était plus.

    Mais Aidan savait qu'il ne pourrai pas quitter Hope Mills. Il avait besoin de se rattacher au moindre souvenir de Lynn. Et Noam en était un. Il était celui qui avait été le plus proche de Lynn en dehors de lui.

    Aidan réalisa que se facher avec Noam avait été une grossière erreur.

    Il esquissa un petit sourire vers son ami et parla d'une voix où ne pointait plus aucune trace de racoeur.


    "Viens avec moi, s'il te plait."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dont-stop-believin.forumactif.com/t580-aidan-par-ci-par-la http://dont-stop-believin.forumactif.com/t573-aidan-mes-liens http://dont-stop-believin.forumactif.com/t571-aidan-l-trump
avatar
Age du personnage : 25 ans
Messages : 2123
Profession/Etudes : Mécanicien
Pseudo : sydney
credits : sydney
open pour un sujet ? : Yep

Tell me more
Statut: Craque pour quelqu'un
Relations:

ADMIN Aimer quelqu'un, c'est aussi aimer le bonheur de quelqu'un

MessageSujet: Re: Aidan/Noam-6 mois plus tot.   Sam 20 Aoû - 2:10



C’est pas le moment ? Parce qu’à lui, on lui demandait, si c’était le bon moment ? On lui demandait comment il avançait ? Comment il trouvait le courage de se lever le matin, tout en sachant pertinemment que pour certains il devenait un pestiféré ? Noam n’était plus celui qu’il était par le passé. Il a mûrit. Il a fait des conneries mais il est rentré. Il a au moins eu le courage de revenir et de faire face à son passé. Découvrir d’où il vient ne le rend pas plus heureux. Connaître ses origines a brisé quelque chose en lui. C’était accepter les mensonges des Tanner mais également ceux des Dewitt. C’est pour ça qu’il avait longuement attendu que Reese se manifeste. Dans le fond, il savait qu’elle finirait par ouvrir cette enveloppe et le contacter. Quant aux autres c’était tellement plus compliqué. Surtout ave Blake. Pourquoi celui dont il était censé être le plus proche était le plus inaccessible ? Parce qu’il en bave, tout comme toi depuis des années, lui souffle une petite voix. Il ne désespérait. Un jour Blake se rallierait à sa cause. Enfin, il pouvait toujours espérer. Ça ne lui coutait rien.

Après lui avoir serré la main, il plisse les yeux à sa question. Au cimetière. Il tenait à ce qu’il foutte les pieds dans le cimetière ?! Il n’y avait pas remis les pieds depuis… la mort de Lynn ? Non, c’était faut, il y était retourné une fois… pour les funérailles du père de Charly. Hésitant, il se passe la langue sur la lèvre inférieure.

« Je passe mon tour. » déclare-t-il. « J’peux t’y emmener si tu y tiens mais n’espère pas me trainer à l’intérieur. »

C’était remuer le couteau dans la plaie. C’était à lui rappeler cette colère qu’il tente encore de contenir envers les Tanner et les Dewitt. Car aucun d’entre eux n’étaient Dieu ! Aucun d’entre eux n’aurait dû tirer à pile ou face pour savoir qu’elle enfant devait être abandonner. Alors, il ne suivrait pas Aidan dans le dédale des allées du cimetière.

Pourquoi tenait-il tant à le trainer là-bas. Sa vie n’était que mensonge depuis son enfance. Et tout ce qu’il avait tenté de construire avec Charly, il l’avait brisé. Sauf qu’il y avait Noaly et qu’elle n’avait pas à payer le prix des problèmes persistant entre lui et Charly. Il détestait ça. Se sentir vulnérable et aussi transparent. Serrant les dents, il se tourna vers sa voiture, ouvrant la portière.

« Pourquoi ? » demande-t-il alors que le silence s’installait. « Pourquoi, tu tiens tant à me trainer au cimetière ? Y’a plus rien là-bas ! Elle n’était même pas ma sœur bordel ! » S’énerve-t-il avant de finalement claquer sa portière. « A chaque fois que j’m’arrête devant le cimetière, c’est pour mieux me rappeler qu’on m’a menti toute ma vie, Aidan ! Pourquoi est-ce que je devrais me décider à rendre visite à Lynn hein ? Les Tanner ont bousillé ma vie avec leurs mensonges… »

Il s’éloigne de quelques pas. Toute cette histoire le ronge. Il a l’impression que personne ne cherche à le comprendre à l’écouter. Il est seul depuis son retour. Il y a vaguement son histoire avec Charly mais elle l’a plaqué aussi vite qu’ils se sont remis ensemble. Et pourtant, ça ne l’empêche pas de l’aimer. Parfois de rester au Bones jusqu’à le fermeture, juste pour la voir parler à quelques personnes. A eux, elle sourit. A lui, jamais. Chacun de ses sourires le brise. Il sait que c’est son armure. Son sourire de circonstance. Il sait qu’elle n’est pas heureuse. Et visiblement lui non plus n’est pas plu capable de la rendre heureuse. Souvent il se demande ce qu’il a fait de travers. Et puis, ses pensées s’emmêlent lorsqu’il repense à ce jour où elle lui a parlé de sa maladie. « Et j’ai bousillé toute ma relation avec Charly. S’il n’y avait pas Noaly, j’aurais pris la tangente… » confie-t-il à bout de force avant de finalement revenir vers sa voiture et s’y appuyer. « Depuis la mort de Lynn… j’ai mis qu’une seule fois les pieds au cimetière. C’était pour la mort de Caleb. Le père de Charly. »




_________________
"Love feels no burden, thinks nothing of its trouble, attempts what
is above its strength, pleads no excuse for impossibility,
for it thinks all things are lawful for itself and all things are possible.
"

© Thomas A. Kempis

Actuellement dans le coma
Concernant les comptes de Camden & Blake, merci d'envoyer les mp sur la boite de Noam
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dont-stop-believin.forumactif.com/t150-noam-tanner-when-you-call-my-name-it-s-like-a-little-prayer http://dont-stop-believin.forumactif.com/t61-tanner-when-you-run-into-my-arms-we-steal-a-perfect-moment http://dont-stop-believin.forumactif.com/t59-noam-tanner-i-belong-to-you http://dont-stop-believin.forumactif.com
avatar
Messages : 475
Pseudo : Sam
credits : mon p'tit coeur
open pour un sujet ? : yep^^

Tell me more
Statut:
Relations:

You can never say never

MessageSujet: Re: Aidan/Noam-6 mois plus tot.   Dim 21 Aoû - 19:51


    Aidan grimaça légèrement. Il ne desperait pas d'entrainer Noam jusqu'à la tombe de sa soeur. Il savait que la première fois était toujours difficile mais il savait aussi que cela lui ferai du bien. Lynn n'etait plus, mais le cimetière était un des endroits où Aidan se sentait le plus proche d'elle et il ne doutait pas une seconde que ça serai le cas pour son meilleur ami.

    Il l'écouta parler, débiter des horreurs sur Lynn, horreurs qui l'auraient vraiment enervé s'il n'avait pas senti la détresse derrière les paroles. Noam séloigna pour finalement revenir, se confiant enfin sur Charly. Mais Aidan n'avait pas envie de laisser passer les précédentes paroles de son ami. Il s'approcha de lui et l'attrapa par le col de son t shirt


    "Lynn est ta soeur! Tu n'as pas le droit de prétendre le contraire! Pas toi! Les Tanner t'ont menti d'accord!J'en suis désolé. Ca me bouffe plus que tu ne le crois. Tu crois que ça m'amuse de te voir tout foutre en l'air? Ok c'est un coup dur, ce sont des salauds de t'avoir caché ça. Mais Lynn est ta soeur! Ne dis plus jamais le contraire!"

    Il fini par le relacher et se passa les mains dans les cheveux, surpris lui même de cet accès de violence. Il ne supportait pas qu'on tache la mémoire de Lynn. Surtout pas Noam. Noam était la seule personne que Lynn aimait peut etre plus qu'Aidan lui meme. La seule personne qui pouvait réellement comprendre le vide que la mort de Lynn avait créer dans son existence.

    Quoi que Noam avait Charly et Noaly. Même si ces derniers temps ce n'était pas l'extase entre eux. Mais il pouvait comprendre.

    En fait il ne comprenait que trop bien les deux parties.

    D'un coté, Noam, son meilleur ami, son beau frère, la seule personne qui souffrait autant que lui de la mort de Lynn. Il l'enviait d'avoir osé partir. D'avoir tout quitté, même s'il se doutait que ça n'avait pas été facile pour lui, loin des siens. La mort de Lynn, quitter Charly, apprendre la vérité sur ses origines. Et revenir. Dans cette ville où tu lui rappellait le mensonge et celle qui n'était plus. Revenir et trouver Charly maman. Découvrir sa fille. Noaly était leur bouffée d'oxygène. Leur rayon de soleil dans les tenebres que la mort de Lynn avait posé sur eux tous. La bande.

    Et de l'autre coté, Charly. Charly qui avait toujours été là pour lui, qui le surveillait, l'engueulait quand il revenait d'une énieme beuverie avec Josh. Charly qui avait prit le relais quand Jessie était partie. Sans vraiment savoir pourquoi le départ de Jessie le touchait autant. Elle n'avait pas chercher à comprendre mais elle avait été là. Comme lui avait été là quand il avait su qu'elle était enceinte de Noam.


    "Tu sais que tu n'as pas le droit de tout gacher. Charly est vivante. Je ne sais pas ce qui s'est passé entre vous, mais elle est vivante. Tu ne peux pas te contenter de ce que vous avez en ce moment. Tu me le dois. Tu le dois à Charly, et surtout tu te le dois à toi même."

    Aidan soupira et se recula vers la voiture de son pote, s'appuyant dessus. Noam devait vraiment comprendre la chance qu'il avait que Charly soit vivante. Rien n'était irreversible. Ils trouveraient une solution,il en était convaincu.

    "Qu'est ce qu'il s'est passé Noam?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dont-stop-believin.forumactif.com/t580-aidan-par-ci-par-la http://dont-stop-believin.forumactif.com/t573-aidan-mes-liens http://dont-stop-believin.forumactif.com/t571-aidan-l-trump
avatar
Age du personnage : 25 ans
Messages : 2123
Profession/Etudes : Mécanicien
Pseudo : sydney
credits : sydney
open pour un sujet ? : Yep

Tell me more
Statut: Craque pour quelqu'un
Relations:

ADMIN Aimer quelqu'un, c'est aussi aimer le bonheur de quelqu'un

MessageSujet: Re: Aidan/Noam-6 mois plus tot.   Mer 24 Aoû - 21:08



Personne ne semblait apte à comprendre que les Tanner avaient foutu sa vie en l’air. Personne ne comprenait que tout ce en quoi il avait cru, s’étaient envolé en fumée à la découverte de ses mensonges. Et Aidan pas plus qu’un autre ne semblait réaliser l’ampleur de cette trahison. Trahi par ses parents adoptifs ! Quoi rêver de mieux ?! Sur ce point, il comprenait aisément Blake et son besoin de ne s’accrocher à personne. Etre un loup solitaire avait ses avantages. Noam savait que ça n’était pas son genre. Il tenait aux gens. A ses amis. Mais ils n’étaient pas à sa place. Personne n’y était. Ils ne pouvaient pas lui dire quoi ressentir. Noam le vivait mal mais ça c’était décuplée depuis son retour et cette lettre qu’il avait reçue. Lynn avait une jumelle. Personne n’y aurait cru si on lui avait raconté cette histoire et pourtant, il ne doutait aucunement de Leanne. Tout concordait. Trop de similitudes qui n’arrangeraient rien de ce que les Tanner avaient pu faire.

S’énervant il en vient à dire des choses envers ses parents adoptifs, laissant cette rancœur exploser. La réaction d’Aidan ne se fait pas attendre et il le repousse l’obligeant à le lâcher. Au fond de lui, Lynn sera toujours sa petite sœur. Mais Aidan ne sait pas tout. Il ne sait combien il lui a été difficile de partir, puis de revenir. Il lui arrive encore fréquemment de voir la silhouette de sa sœur dans les rues ou encore d’entendre son rire. Chose qu’il garde pour lui et qui le tue à petit feu.

« Un coup dur ?! Ils m’ont trahi ! J’aurais jamais fait ses tests à l’hôpital pour sauver Lynn, j’en aurais jamais rien su ! » le fusille-t-il du regard. « Tu crois que j'aimerais pas qu'elle soit encore avec nous ? Tu crois que ça me bouffe pas qu’elle en ait jamais rien su ? Je suis son frère adoptif, rien de plus. Je l’ai connu toute ma vie, c’est un fait… mais t’as pas idée de ce que j’peux éprouver vis-à-vis des Tanner, des Dewitt… ou encore pour mes frères et sœurs biologiques ! »

Non, personne n’était apte à comprendre combien cette situation lui était insupportable. La vie lui en faisait et encore régulièrement, il se demandait bien pourquoi. Il n’était qu’un mécano sans réelle ambition. Il voulait simplement être comme tout le monde. Avoir une famille, des enfants, une femme et des amis. Mais au lieu de ça, on lui retire tous ceux à qui il tient. Et parfois il replongeait dans l’enfer de l’alcool. Mais pour le moment il tenait. Pour Noaly. Parce que visiblement c’était la seule qui semblait heureuse de par sa présence. Contrairement à Charly.

Aidan ne semblait pas se rendre compte à quel degré sa relation avec Charly a sombré. A-t-il tout gâché entre eux ? Une part de lui le croit et l’autre lui souffle qu’il faut être deux dans une relation. Il a fait des efforts, il en fait encore et pourtant, elle le repousse encore et encore. Ainsi peut être n’est-il pas l’unique fautif de l’échec de leur histoire mais Noaly n’a pas à en payer les frais. Revenant s’appuyer contre la voiture, son regard tombe sur le gravier tandis qu’il entend Aidna poursuivre. Le rire nerveux de Noam transperce le silence de la nuit.

« Tu crois que cette situation me plait ? Je crois pas être le seul à gâcher cette relation. » grince-t-il finalement alors que penser à Charly lui fait de plus en plus de mal. « Elle est vivante, c’est vrai… mais peut être pas pour longtemps. » finit Noam dans un murmure pour lui-même.

La question de son meilleur ami l’oblige à relever la tête. Il se tourne vers lui, plissant les yeux. « Lynn est morte… et visiblement, ça a brisé quelque chose entre Charly et moi. » hausse-t-il les épaules. « Elle dit ne plus rien ressentir pour moi. » Détournant les yeux, il sait qu’il ne peut pas lui parler de la maladie de Charly mais Aidan pourra-t-il se contenter des bribes d’excuses de Noam ? Il en doute. « Elle m’assure m’avoir pardonné. Mais dès que j’lui parle, elle m’envoie sur les roses. Elle ne m’écoutes plus Aidan… Elle ne le fera pas, tant qu’elle ne sera pas six pieds sous terre. » ça le bouffait cette situation, mais il ne savait pas ce qu’il pouvait faire dplus à cet instnat. Tout était bien trop complexe. « Elle va mal, je le sais… mais dès que j’essaie de m’approcher, elle se met sur la défensive et refuse tout c’qui vient de moi. J’commence à croire que peut être je dois laisser notre histoire appartenir au passé. » Et cette pensée le tuait à petit feu. Parce que jamais il n’avait imaginé que son amour pour elle, le mènerait dans un état aussi pitoyable. Mais surtout qu’il serait prêt à n’importe quoi pour elle. Mais ça faisait trop longemps qu’elle avait cessé de l’écouter. C’est pour quoi, il avait peur des mois à venir. Parce qu’il ne s’imaginait pas capable de vivre sans elle.




_________________
"Love feels no burden, thinks nothing of its trouble, attempts what
is above its strength, pleads no excuse for impossibility,
for it thinks all things are lawful for itself and all things are possible.
"

© Thomas A. Kempis

Actuellement dans le coma
Concernant les comptes de Camden & Blake, merci d'envoyer les mp sur la boite de Noam
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dont-stop-believin.forumactif.com/t150-noam-tanner-when-you-call-my-name-it-s-like-a-little-prayer http://dont-stop-believin.forumactif.com/t61-tanner-when-you-run-into-my-arms-we-steal-a-perfect-moment http://dont-stop-believin.forumactif.com/t59-noam-tanner-i-belong-to-you http://dont-stop-believin.forumactif.com
avatar
Messages : 475
Pseudo : Sam
credits : mon p'tit coeur
open pour un sujet ? : yep^^

Tell me more
Statut:
Relations:

You can never say never

MessageSujet: Re: Aidan/Noam-6 mois plus tot.   Jeu 25 Aoû - 10:42



    Aidan avait écouté son pote parler. Il ne lui en voulait pas de réagir comme ça. Il ne savait pas lui même comment il aurai réagit s'il avait appris que ses parents lui avaient menti. Caché un frère ou une soeur. Bon, ils étaient déjà 7... il ne pensait vraiment pas que ses parents auraient pu en cacher un de plus.

    Aidan était proche de ses frères,mais encore plus de ses amis. La bande était tout pour lui, et il souffrait de les voir tous éparpillés.

    Il savait pourtant que pour chacun d'entre eux, c'était la même chose. Ils n'étaient rien les uns sans les autres, et la mort de Lynn n'avait fait que mettre en lumière cette vérité.

    Ils étaient 8. Ils avaient toujours été 8. Et maintenant que l'une d'entre eux n'était plus, la bande ne semblait plus avoir de raison d'être.

    Mais Aidan avait suffisamment perdu de personnes proches pour ne pas laisser les choses se dérouler sans se battre.

    Il ne pouvait pas concevoir ce que ressentait Noam. Mais il savait que si son ami ne se décidait pas très vite à dire tout ce qu'il avait sur le cœur, il en souffrirai plus que ça n'était déjà le cas.

    Il savait ce qu'il avait à faire: le pousser dans ses derniers retranchement jusqu'à ce que tout sorte. Tant pis si ça devait faire mal. Parce qu'il savait que ça serai le cas.

    Mais il ne pouvait pas rester là à regarder son pote s'empêtrer dans ses problèmes sans rien faire.

    Oh oui il était en colère contre lui, d'être parti. De l'avoir laissé. De les avoir laissé. Il savait que face à Charly, il ne faisait pas le poids dans le coeur de son pote, et ça n'était pas le problème. Mais il lui en voulait d'être parti quand il avait besoin de lui. Mais aujourd'hui, c'était Noam qui avait besoin de son ami. Et Aidan serai là. Parce qu'il savait ce que c'était d'être seul dans ces moments là.


    "Qu'est ce que tu entends par pas pour longtemps, qu'est ce qu'elle a?"

    Il avait remarqué que Charly semblait fatiguée ces derniers temps. Mais il avait mis ça sur le compte du retour de Noam, de l'anniversaire de la mort de Lynn qui approchait, de celles de ses parents.
    Noaly aussi peut être.

    Il se promettait toujours de prendre la petite fille pour une soirée, histoire de permettre à Charly de souffler. Il savait que si Lynn avait été toujours parmi eux, elle l'aurai fait depuis longtemps.
    Mais il avait toujours une bonne excuse pour repousser les choses.

    Et maintenant, Noam sous entendait qu'il y avait plus. Aidan sentit son coeur se serrer. Non. Il ne perdrai pas une personne de plus. Pas Charly. Il ne laisserai pas Noam perdre encore quelqu'un qu'il aimait. Il ne savait que trop ce qu'on pouvait ressentir quand l'amour de sa vie vous été enlevé à jamais. Il n'avait jamais douté que l'amour qui unissait Charly et Noam égalait celui qui l'unissait à Lynn.

    Aidan releva la tete aux paroles de son ami


    "Et tu la crois? Franchement Noam, tu la crois quand elle dit qu'elle ne t'aime plus? Bordel c'est impossible. Tu ne dois pas la laisser filer. Je sais qu'elle est pas facile et que quand elle a décidé un truc c'est dur de la faire changer d'avis mais.. Noam ne la laissa pas filer."

    Aidan commençait vraiment à s'inquiéter. Il avait envie de les aider, mais il ne savait pas quoi faire.
    Et puis il décida qu'après tout il se fichait de ce que pouvait penser Charly ou Noam. Il ne les laisserai pas gâcher leur vie.


    "Elle va t'écouter, elle n'a pas le choix. Tu es le père de sa fille. Qu'est ce qu'elle a Noam?"


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dont-stop-believin.forumactif.com/t580-aidan-par-ci-par-la http://dont-stop-believin.forumactif.com/t573-aidan-mes-liens http://dont-stop-believin.forumactif.com/t571-aidan-l-trump
avatar
Age du personnage : 25 ans
Messages : 2123
Profession/Etudes : Mécanicien
Pseudo : sydney
credits : sydney
open pour un sujet ? : Yep

Tell me more
Statut: Craque pour quelqu'un
Relations:

ADMIN Aimer quelqu'un, c'est aussi aimer le bonheur de quelqu'un

MessageSujet: Re: Aidan/Noam-6 mois plus tot.   Dim 28 Aoû - 15:09



Il n’était qu’une boule de nerfs qui ne tarderait pas à exploser. Noam savait que certain de ses amis se posaient moults question quant à son retour, sa paternité, sa relation bancale avec Charly, sans parler des Tanner ou de sa famille biologique. Il nourrissait une haine intérieure aussi bien pour l’un que pour l’autre. Ses frères et sœurs, c’était différent. Il doutait que Reese soit au courant de quoi que soit. C’était peut-être pour cette raison qu’il avait « pris des pincettes » avec elle. Enfin si on voulait. Il savait que le jour où elle le contacterait la discussion risquait d’être incroyablement longue et pas forcément agréable. Il allait devoir faire table rase sur le passé et tenter de nouer avec elle une relation. Construire ce que leur parents ont rejetés. Noam avait du pain sur la planche. Réunir cette famille, il y tenait. Parce que personne n’avait demandé à ce qu’ils soient séparés. Du moins pas eux. Quant au reste, Noam songeait qu’il irait où le vent le poussait.

Il aimait Lynn. Tout autant qu’Aidan mais d’une autre façon. Lynn avait toujours eu cette emprise sur lui, savait le guider lorsqu’il doutait. Tout comme elle était diablement douée pour le pousser à bout. Il ne se passait un jour sans que ses pensées dérivent vers la blondinette mais en même temps, il n’oubliait pas qu’elle les avait quitté. Qu’il avait une promesse à tenir et qu’elle n’apprécierait pas de le voir agir comme il le fait depuis ses deux dernières années. Il aurait aimé lui dire qu’elle n’est plus là pour lui mener la vie dure. Non, à la place, c’est Charly qui le pousse à bout.

Noam n’est plus le même. Peut-être est ce ça le problème. Il a murit contre son gré. Il n’est plus ce mec à picoler et faire des conneries pour amuser la galerie. En perdant Lynn, c’est une partie de lui-même qui s’est autodétruite. Quant à ce qui se passe avec Charly, il sait que ça n’ira pas mieux tant qu’elle restera dans sa bulle de confort. Il fait des efforts mais c’est comme s’il brassait du vent. Les questions d’Aidan l’agace mais il peut le comprendre, parce qu’il voit leur bande s’effilocher et que rien n’y fait.

« Elle a rien. Laisse tomber. » marmonne-t-il. Manquerait plus qu’il éveille les soupçons d’Aidan et qu’il aille tirer les vers du nez de Charly. Quoiqu’au moins, ça éviterait à Noam d’être le seul qu’elle rembarre. Bien que telle qu’il la connait, elle trouverait un moyen à ce qu’Aidan oublie ses questions pour se concentrer sur un autre sujet.

Il avait essayé. Il le faisait encore. Pour Noaly. Pour lui. Pour les autres qui ignorait le mal qui rongeait Charly. Il avait tenté en vain de lui soumettre un traitement mais elle était bornée. Et puis, elle avait rompu. Retrouvé mis à la porte alors que quelques mois plus tôt, elle le défiait que son rein avait intérêt à sauver Noaly. Charly et sa contradiction. Il s’était battu pour leur fille et elle, elle n’était même pas capable d’accepter un traitement.

Depuis leur rupture, ils ne se parlaient plus vraiment. Chaque regard en disait long. Il voyait dans ses yeux, quand elle lui demandait à travers ce dernier s’il était toujours sobre. Et lui, il lui demandait si elle avait pris rendez-vous pour une chimio. Ils tournaient en rond et finalement une discussion s’amorçait sur n’importe quoi comme les petits pois – carotte ou le temps qu’il faisait. Noam était certain que ça n’était pas à Aidan que ce genre de truc serait arrivé. Sans parler du fait que Charly tenait à passer un maximum de temps avec Noaly. Il avait même en tête l’idée qu’elle tienne un journal ou fasse des vidéos pour Noaly. Il savait que cette maladie la rongeait à chaque seconde qui passait.

« Elle ne m’a jamais menti. » conclu Noam, pragmatique. « Je sais tout ça ! » Il fusille Aidan du regard avant de fermer les yeux et de secouer la tête. « Tu crois vraiment que c’est simple à ce point ? J’lui ai même demandé de m’épouser ! J’me suis fait envoyer sur les roses avant qu’elle me foute à la porte. Je sais plus c’que j’dois faire, c’que j’dois dire. » L’homme déglutit difficile, rouvrant alors les yeux, se remémorant cette scène. Lorsqu’il l’avait affronté pour qu’elle ouvre les yeux et se batte au moins pour Noaly, si ça n’était pas pour lui. Mais il avait échoué.

Il aurait aimé lui dire qu’elle souffrait d’un cancer mais les gens ont tendance à changer de regard et de perspectives à l’annonce de telles nouvelles. « Si j’te le dis, elle le saura et voudra me faire la peau. J’peux pas la trahir Aidan… je peux pas… même si elle me fait vivre un enfer. » Car c’était ce qu’il ressentait quand bien même, il aurait voulu en parler à quelqu’un. Tournant la tête vers lui, il murmure : « Parfois j’me demande si c’est pas celui que j’étais qu’elle aime… et que celui que je suis devenu… A part Noaly, on n’a plus grand-chose en commun. Si ce n’est que j’continue de l’aimer malgré tout… » Un amour à sens unique. C’était ce qu’il commençait à croire. Que pour eux, c’était peut-être dorénavant voué à l’échec parce qu’elle n’éprouve plus ses sentiments pour lui. « A part mes déboires avec Charly et mes problèmes en cascades, qu’est ce qui t’amène vraiment ici ? »



_________________
"Love feels no burden, thinks nothing of its trouble, attempts what
is above its strength, pleads no excuse for impossibility,
for it thinks all things are lawful for itself and all things are possible.
"

© Thomas A. Kempis

Actuellement dans le coma
Concernant les comptes de Camden & Blake, merci d'envoyer les mp sur la boite de Noam
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dont-stop-believin.forumactif.com/t150-noam-tanner-when-you-call-my-name-it-s-like-a-little-prayer http://dont-stop-believin.forumactif.com/t61-tanner-when-you-run-into-my-arms-we-steal-a-perfect-moment http://dont-stop-believin.forumactif.com/t59-noam-tanner-i-belong-to-you http://dont-stop-believin.forumactif.com
avatar
Messages : 475
Pseudo : Sam
credits : mon p'tit coeur
open pour un sujet ? : yep^^

Tell me more
Statut:
Relations:

You can never say never

MessageSujet: Re: Aidan/Noam-6 mois plus tot.   Jeu 8 Sep - 21:53



    Ce qui l'amenait ici? Bonne question.

    Il y a encore quelques mois, Aidan ne se serait meme pas posé la question du pourquoi il était là. Pourquoi en sortant du boulot c'est Noam qu'il passait voir. Ils étaient comme frères.
    Encore plus depuis qu'ils étaient liés par Lynn.

    Bien qu'en y réfléchissant, ils avaient toujours été liés par Lynn. Chacun d'entre eux. Elle était leur lien, leur point commun. Mais en dehors de Lynn, Noam et Aidan s'étaient trouvés. Deux frères.

    Et depuis la mort de Lynn, tout avait changé entre eux. Aidan était conscient que Noam avait perdu sa soeur, mais il avait perdu sa femme lui aussi. Et il avait eu besoin de son meilleur ami.
    Et celui ci était parti.

    Depuis qu'il était revenu à Hope Mills, Aidan essayait de faire des efforts pour ne pas lui en vouloir. Il savait que ce n'était pas facile pour lui, de revenir, de retrouver Charly, de voir Noaly. De réaliser tout ce qu'il avait manqué. Et surtout de revenir dans cette ville qui leur rappelait à tous, perpétuellement celle qu'ils avaient perdue.

    Mais ce soir là, Aidan s'était senti encore plus las que d'habitude. Il avait pensé à Jessie, toute la journée. Sans vraiment savoir pourquoi. La jeune femme avait occupé ses pensées. Il en avait marre de perdre les gens qu'il aimait et surtout, il en avait marre de se demander encore et encore pourquoi elle était partie.


    "Tu sais, quand Jessie est partie... on avait passé la nuit ensemble elle et moi."

    A peine eut il fini sa phrase qu'il se dit que Noam n'était peut etre pas la meilleure personne à qui parler de ça. Apres tout il était le frère de Lynn. Comment allait il réagir à l'idée que son beau frère s'était si vite remis de la mort de sa soeur. Comme si Aidan s'en était remis. Il ne s'en remettrai vraiment jamais. Mais il avait apprécié chaque secondes de sa nuit avec Jessie. Et aujourd'hui, il donnerai cher pour pouvoir passer à nouveau un peu de temps avec elle.

    "Et dis moi ce qu'à Charly sinon j'irai le lui demander moi meme."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dont-stop-believin.forumactif.com/t580-aidan-par-ci-par-la http://dont-stop-believin.forumactif.com/t573-aidan-mes-liens http://dont-stop-believin.forumactif.com/t571-aidan-l-trump
avatar
Age du personnage : 25 ans
Messages : 2123
Profession/Etudes : Mécanicien
Pseudo : sydney
credits : sydney
open pour un sujet ? : Yep

Tell me more
Statut: Craque pour quelqu'un
Relations:

ADMIN Aimer quelqu'un, c'est aussi aimer le bonheur de quelqu'un

MessageSujet: Re: Aidan/Noam-6 mois plus tot.   Jeu 15 Sep - 15:51



C’était son meilleur ami. Celui qu’il aimait comme un frère. Et pourtant, il ne croyait pas que la visite d’Aidan était sans arrière pensée. Il ne lui en voulait pas. A vrai dire Noam avait beaucoup de choses à gérer depuis son retour. Il comprenait que son ami lui en veuille et même qu’il aimerait lui casser la gueule. Pourquoi ne le faisait-il pas d’ailleurs ?

Lynn lui manquait. Il n’en parlait pas souvent mais il avait des absences. Lorsque son regard balaie une rue et qu’il l’aperçoit au coin de cette dernière ou encore lorsqu’il pénètre dans le Bones et qu’un souvenir ressurgit. C’était pour quoi, il lui était vraiment difficile de vivre ici. Chaque endroit était lié à Lynn, Charly et leur bande. Sans elles, Noam se sentait vide et seul. Très seul mais ça, il doutait que certain puisse réellement comprendre les sentiments qui l’envahissait face à cette solitude démesurée.

Même s’il aurait beaucoup à dire sur Charly depuis son retour, il préfère dévier la conversation et savoir ce qui avait finalement poussé son ami à venir le confronter ou accepter de lui parler.

« Jessie. » Murmure-t-il sans surprise. S’il s’attendait à ce que Noam lui casse la gueule, il se trompait. Il avait toujours soupçonné Jessie d’avoir des sentiments pour Aidan. Il ne la blâmait pas. Il pouvait comprendre qu’après ça, elle ait préféré prendre la fuite. Parce que Lynn était son amie et qu’elle avait cru la trahir. Il se pince simplement les lèvres, et braque son regard dans celui de son beau-frère. « Si tu t’attends à c’que j’t’en foute une, c’est mal barré. Jessie est amoureuse de toi depuis des années. » Répond-t-il comme s’il s’agissait d’une évidence. « Elle aimait et respectait trop Lynn pour semer la zizanie. Elle préférait te voir heureux… tout comme c’était le souhait de Lynn. Que tu refasses ta vie, que tu sois heureux… » Qu’il évite de se morfondre et s’empêche de tourner la page. Voilà ce que Lynn avait craint à la veille de sa mort. Peut-être même qu’Aidan fasse une connerie pour la rejoindre mais Noam savait que Jessie jouerait un rôle déterminant dans l’état d’Aidan. « Parfois notre conscience nous fait faire des choses qu’on regrette. Jessie s’est vue comme trahissant Lynn… elle en a oublié que cette nuit pouvait panser certaines blessures. »

Il avait pris du recul, il pouvait comprendre la réaction de Jessie. Lui-même était parti. Alors oui, il comprenait que ça avait dû la bouffer d’avoir trahie son amie mais Jessie avait dû oublier que durant cette période, elle et Aidan s’étaient sentis moins seul.
Noam aurait pu continuer à lui expliquer son point de vue mais Aidan revenait avec cette histoire sur Charly. Lui adressant un regard noir, il le défia simplement :

« Tu vas devoir aller lui demander. Si Lynn était là, t’aurais jamais trahi l’un de ses secrets, pas vrai ? C’est pareil pour Charly et moi… même si elle est infernale avec moi. » Il hausse les épaules avant de finalement demander : « Pourquoi t’as attendu tout ce temps ? Pour venir… et pour me parler de Jessie… »



_________________
"Love feels no burden, thinks nothing of its trouble, attempts what
is above its strength, pleads no excuse for impossibility,
for it thinks all things are lawful for itself and all things are possible.
"

© Thomas A. Kempis

Actuellement dans le coma
Concernant les comptes de Camden & Blake, merci d'envoyer les mp sur la boite de Noam
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dont-stop-believin.forumactif.com/t150-noam-tanner-when-you-call-my-name-it-s-like-a-little-prayer http://dont-stop-believin.forumactif.com/t61-tanner-when-you-run-into-my-arms-we-steal-a-perfect-moment http://dont-stop-believin.forumactif.com/t59-noam-tanner-i-belong-to-you http://dont-stop-believin.forumactif.com
avatar
Messages : 475
Pseudo : Sam
credits : mon p'tit coeur
open pour un sujet ? : yep^^

Tell me more
Statut:
Relations:

You can never say never

MessageSujet: Re: Aidan/Noam-6 mois plus tot.   Jeu 22 Sep - 18:43





    Aidan ouvrit de grands yeux à l'annonce des sentiments de Jessie pour lui. Il n'avait rien vu venir. Jamais il ne s'était douté que la jeune femme était amoureuse de lui. Il repensa à toutes ses années passées ensemble.

    Rien.. il n'avait rien vu, jamais la jeune fille ne lui avait laissé entendre qu'elle l'aimait. Il se sentit soudain tres con, et ne comprenait encore moins pourquoi elle était partie.

    Il s'appuya contre la voiture de Noam et se passa une main dans la nuque.

    Mais déjà Noam parlait de Charly. Oui vu comme ça, il savait qu'il n'avait pas le droit de lui en demander plus, il devrait donc aller voir la jolie brune pour savoir de quoi il en retournait.

    Il sentait qu'on lui cachait quelque chose. Quelque chose de grave.

    Il repensa à la mort de Lynn. Comment faire autrement? Ca avait été tellement soudain, tellement inattendu. Il n'avait pas eu le temps de réaliser vraiment ce qu'il s'était passé avant qu'elle ne soit plus là. Il n'avait pas eu le temps de se battre.Il n'avait rien pu faire à part la voir partir. Les jours qui avait suivit la mort de Lynn, il avait été très entouré, par tout le monde. En fait, il ne s'était retrouvé seul pour la première fois que 3 semaines apres la mort de Lynn. Et cette nuit là, il n'avait pas fermé l'oeil de la nuit.


    Milles pensées traversaient l'esprit d'Aidan et il était incapable de dire quoi que ce soit. Il repensa à une phrase que venait de prononcer Noam, sur Jessie.


    "Tu crois que c'est pour ça qu'elle est partie? Quand je me suis réveillé ce matin là, elle était partie...Si elle m'aimait vraiment, elle serai restée... ou elle serai revenue. C'est quoi ça? Depuis quand on fuit les gens qu'on aime? C'est lâche comme attitude."

    Aidan regarda Noam, il savait que c'était ce qu'avait fait Noam, d'une certaine façon. Quitter Hope Mills c'était quitter ses amis, mais surtout quitter Charly. Il n'avait pas envie de prendre des gants. Il s'en fichait de faire du mal à Noam. D'ailleurs peut être que s'il s'énervait, peut être que s'ils en venaient au poings, Aidan se sentirai mieux. Plutôt qu'avec cette boule au ventre qu'il traînait depuis trop longtemps.

    "Lynn était ta soeur.. tu n'étais pas la première personne a qui je voulais dire que j'avais eu une relation avec une autre fille."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dont-stop-believin.forumactif.com/t580-aidan-par-ci-par-la http://dont-stop-believin.forumactif.com/t573-aidan-mes-liens http://dont-stop-believin.forumactif.com/t571-aidan-l-trump
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Aidan/Noam-6 mois plus tot.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Aidan/Noam-6 mois plus tot.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hope Mills :: ▬ Around the city and around the time ▬ :: Flashback-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit