AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




 

Partagez | 
 

 [M] Gaspard Ulliel/Luke Grimes - Tell me that everything will be fine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
avatar

Invité

MessageSujet: [M] Gaspard Ulliel/Luke Grimes - Tell me that everything will be fine    Lun 13 Juin - 14:58

BUSY - FREE - RESERVED
Preston X Borrows
Ft Gaspard Ulliel/ Luke Grimes

© Cyrine & Cherryblossom

    NOM: Borrows
    PRENOM: Preston X
    AGE: 25 ans
    STATUT: Célibataire
    EMPLOI : Au choix
    HISTOIRE: L'enfance, l'adolescence du personnage est totalement libre, à l'exception qu'il doit avoir vécu pas mal de choses moches dans son enfance qui est fait de lui un petit caïd. Borrows a rencontré Jessie il y a un peu plus d'un an. La jeune femme l'a sauvé d'une violente bagarre et depuis il la protège comme une petite sœur (voir plus mais je vais développer ça plus tard) et la suivit lors de son périple à travers les Etats-Unis (pour plus d'info, lire mon histoire ou me contacter par MP) et l'accompagne également à son retour à Hope Mills. Rongé par la solitude l'un comme l'autre et liée par une belle tendresse, il leur est arrivé plusieurs fois de se consoler dans les bras l'un de l'autre le temps d'une ou plusieurs nuit. Mais tout s'est stoppé à leur arrivée à Hope Mills. Le jeune homme voit d'un mauvais œil son retour à Hope Mills et particulièrement les sentiments que la jeune femme ressent pour Aidan Trump. Jaloux lui? Sans doute parce qu'il se pourrait bien qu'avec le temps, Preston éprouve un peu plus que l'amitié pour la belle brune...

    ________________________________

    Jessie claqua la porte de son appartement. Extenuée, pratiquement en larme, elle n'avait pas pensé que son retour à Hope Mills serait si compliqué. La rencontre avec ses anciens meilleurs amis s'étaient transformés en un vrai parcours du combattant émotionnel. Heureusement il était là. Preston, celui qu'elle pouvait depuis plus d'un an considéré comme son meilleur ami, trônait au milieu du salon. Assis sur le canapé dans une position nonchalante, cigarette au bec, il leva les yeux vers elle d'un air inquiet. Il n'était pas vraiment d'accord pour que Jessie retourne là où elle avait grandi mais il n'avait pas résisté longtemps aux suppliques de la jeune femme. C'était comme ça depuis qu'il l'avait rencontré, il ne pouvait dire non à quoi que ce soit qui sortait de sa bouche. Au fond, il savait qu'elle avait fait naître en lui un sentiment qu'il n'avait pas éprouvé depuis des siècles mais il se refusait à poser un nom dessus. Chassant ses pensées de sa tête, il ouvrit ses bras à celle qui était depuis plus d'un an déjà un véritable soleil dans sa vie. « Allez viens par là Little J. te fais pas prier je sais que t'en meurs d'envie. » Devant l'air désabusé de la jeune femme, il ôta son sourire taquin de son visage et repris d'une voix plus douce. « Allez, ca restera entre nous je te le promets. » Son regard plongea dans les prunelles vertes de la jeune femme, y déversant une preuve de tendresse infinie.

    Jessie ne se fit pas prier pour se lover dans ses bras, posant sa tête au creux de son épaule. Il avait été son meilleur soutien depuis son exil et il le demeurait dans sa quête de réconciliation. Elle ne regrettait pas ce soir où, prenant son courage à deux mains, elle avait fait déguerpir deux types louches qui étaient en train de s'acharner sur un type à terre. Elle l'avait soignée, lui avait offert un toit. Il lui avait offert son amitié, une confiance absolue qu'elle n'avait pas goûtée depuis longtemps. Elle connaissait son passé trouble mais elle n'avait jamais eu peur de lui : avec elle, il était le vrai Preston qu'elle aimait tant, un homme qui méritait d'être connue. Relevant la tête vers son colocataire, elle esquissa un sourire. Il avait le don de lui faire retrouver sa joie de vivre, son optimisme même dans les situations les plus critiques.
    « Je ne sais pas ce que je ferais sans toi, tu sais? ». C'était vrai. Sans lui, elle n'aurait jamais trouvé la force d'affronter ses fantômes du passé et elle aurait abandonné depuis longtemps déjà. Mais quoi qu'il en pense, il continuait à la soutenir car il savait pertinemment que c'était une étape importante pour la jeune femme. Il était son roc auquel elle pouvait s'accrocher quand tout allait mal et elle était celle qui pansait ses plaies d'une enfance difficile.

    « Sans moi, tu t'en sortirais tout aussi bien Little J et tu le sais. » La jeune femme fit une moue. Il avait tord. Parfois, elle se demandait s'il avait vraiment conscience de l'importance qu'il avait pris dans sa vie. Elle n'imaginait pas poursuivre sa vie sans lui à présent et elle était persuadée qu'il en était de même pour lui. Pourtant, il n'avait au départ rien pour s'entendre. Elle, la jeune femme timide et discrète et lui, le bad boys au sale caractère qui captive la foule à chacune de ses apparitions. Séparés, il n'avait rien en commun mais ensemble ils étaient d'une complémentarité extrême. Grâce à lui, elle avait appris à plus s'affirmer, à faire la fête et grâce à elle il avait su adoucir son caractère d'ours.« C'est toi qui à tord Borrows. Et je t'ai déjà dit de ne pas m'appelé Little J. » D'humeur joueuse à présent, elle prit un oreiller qui finit sa course sur la joue droite du jeune homme. Il était vrai qu'elle détestait qu'elle l'appelle comme ça, tout comme il n'aimait pas particulièrement qu'elle l'appelle Borrows. Voilà pourquoi ils s'évertuaient à appeler l'autre comme cela aussi souvent qu'ils le pouvaient. Le jeune homme ne se laissa pas faire et prit rapidement le dessus, coinçant les poignets de la jeune femme au creux de ses mains. « Tu sais pourtant que je gagne toujours Jess'.» Il déposa par la suite un tendre baiser sur une des joues de la jolie brune. Cette nuit là, comme beaucoup d'autres, il passerait des heures à discuter. Cette nuit là, comme toujours, il avait réussi à faire naître un sourire sur le visage triste de la jeune Fergusson. Et elle le lui rendait bien.



Dernière édition par Jessie S. Fergusson le Lun 13 Juin - 18:36, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: [M] Gaspard Ulliel/Luke Grimes - Tell me that everything will be fine    Lun 13 Juin - 15:19

Bonjour,et tout d'abord, merci d'avoir pris la peine de lire mon scénario. Les nom et prénom(s) sont tout à fait négociable, j'en ai mis pour que ce soit plus facile afin d'écrire mon anecdote. Quand à l'avatar, il est négociable lui aussi, à partir du moment où vous prenez quelqu'un qui à la tête d'un potentiel mauvais garçon. Le tout étant quand même de m'envoyer un petit MP pour me demander mon avis mais je ne suis pas du tout difficile vous verrez Wink

Ensuite, je ne demande pas nécessairement quelqu'un qui écrit des pavés, seulement un bon niveau d'orthographe et de français, ainsi qu'une présence régulière (une réponse RP par semaine dans l'idéal). Ce personnage est très important pour le mien, aussi je vous prie de le prendre si vous êtes vraiment interessé.

Pour ce qui est de la relation entre les deux personnages, je crois que j'ai mis l'esentiel dans l'anecdote et le petit texte au dessus mais n'hésitez pas à envoyer des MP pour plus d'informations, encore une fois, je suis à votre disposition !
Revenir en haut Aller en bas
 

[M] Gaspard Ulliel/Luke Grimes - Tell me that everything will be fine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hope Mills :: ▬ Passeports ▬ :: Scénarii, Liens & Sujets ::  Scénarii Pris-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit