AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




 

Partagez | 
 

 L'alcool tue lentement. On s'en fout. On n'est pas pressés ▬ Josh

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité

MessageSujet: L'alcool tue lentement. On s'en fout. On n'est pas pressés ▬ Josh   Dim 22 Mai - 15:31

     La journée avait été on ne peut plus « habituelle » pour le jeune homme, il était même plutôt satisfait du boulot abattu au fil de la journée. En moins de temps qu'il ne faut pour le dire, le Roumain avait expédié l'embaumement d'une vieille dame décédée dans un accident de voiture il y a quelques jours. Comme à l'accoutumée il s'était appliqué au maximum, faisant de son mieux pour rester fidèle aux photographies que les membres de la famille de la défunte lui avaient apportés. Au final, après avoir exécuté son travail avec brio, il avait reçu les trois enfants de la vieille femme qui s'étaient présentés afin de voir le résultat et pouvoir régler les derniers détails. Habituellement les thanatopraxeurs avaient rarement des contacts avec les familles de leurs « clients », mais Velkan avait toujours apprécié le côté social de l'affaire (n'oublions pas que c'était de cette manière qu'il avait rencontré sa première petite amie « durable », même si ce n'était pas le but principal évidemment). Les enfants de la défunte avaient observé le boulot du Roumain avant de lui déclarer qu'il n'avait absolument rien fait sur leur mère, chose on ne peut plus habituellement qui ne manquait pas de faire sourire le jeune homme, intérieurement bien évidemment, sans quoi il aurait certainement provoqué leur agacement. Ils avaient tous tendance à oublier que le métier de thanatopraxeur était justement de donner l'impression « qu'ils n'avaient rien fait », comment est-ce que vous réagiriez si l'on vous présentait votre mère maquillée et habillée de manière tout à fait inhabituelle pour elle ? Son rôle c'était de rendre son client tout à fait « normal », simplement de manière plus chic puisque c'était tout de même la dernière vision que la famille aurait de lui ou d'elle. Velkan n'avait pas répliqué, bien qu'il était souvent tenté de leur dire qu'ils n'avaient pas vu la tête de leur mère avant qu'elle ne passe entre ses mains, mais la tristesse faisait parfois dire des choses que l'on ne pensait pas et le Roumain ne leur tenait pas rigueur.

     Fidèle à lui-même, il avait donc simplement hoché la tête avant de finaliser les papiers à remplir pour l'enterrement de la défunte, puis il avait raccompagné la famille à la porte de sortie du petit local où il avait posé ses affaires. Ce n'était rien de très grandiose ou de très brillant, mais disons que c'était vraiment le dernier de ses soucis. En général les gens qui venaient requérir à vos talents ne regardaient pas si vous aviez un Picasso ou un tableau du clochard du coin au mur, ils avaient de toute manière les yeux brouillés par les larmes. Ce métier le contentait parfaitement, la journée avait filé à vive allure et après avoir souhaité une bonne fin de soirée, comme si c'était possible, à la famille de la défunte, il avait consulté sa montre pour constater qu'il était plus tard qu'il ne l'avait pensé. Il arrivait souvent au jeune homme de passer un petit peu trop de temps par ici, on lui disait souvent qu'il préférait la compagnie des morts à celle des vivants ce qui était totalement faux. C'est d'ailleurs cette pensée qui décida le thanatopraxeur à passer au Catalyst, une boîte qu'il ne fréquentait pas particulièrement en temps normal, mais qui ne manquait jamais d'animation. Bien décidé à ne pas passer la soirée seul dans son petit appartement, le jeune homme décida donc de faire un crochet par chez lui histoire de pouvoir se débarrasser de la journée harassante qu'il venait de passer, avant de se rendre au Catalyst.

     Ni une, ni deux, Velkan rentra rapidement chez lui, croisant au passage sa voisine de quatre-vingts piges qui finirait peut-être bien par passer par son atelier un jour, puis après une rapide douche et avoir vérifié que le chat de la voisine ne s'était pas encore une fois glissé son appartement, il attrapa ses clés et verrouilla la porte d'entrée. Dernièrement le chat de la jolie voisine de palier avait découvert que le Roumain laissait toujours sa fenêtre ouverte et comme c'était une femelle et que par conséquent elle était naturellement prédisposée à emmerder les hommes, l'animal s'était glissé dans son appartement pour aller passer la journée sur son lit et le recouvrir de poils de chat et autres choses non identifiables. Au moins le point positif c'était qu'il avait été discuter avec la voisine pour lui rendre sa boule de poils, mais si pour ça il devait sacrifier une couette à chaque fois, ça risquait de lui coûter cher. La tête pleine de pensées tout aussi vitales que celles-ci, le jeune Roumain finit par se retrouver dans la rue alors que la nuit était déjà tombée, le vent soufflait fort et une légère pluie tombait comme depuis quelques jours, puis il aperçut de loin la devanture de la boîte. Alors qu'il s'en approchait, le jeune homme entendit un cri non loin de là, puis tournant la tête il manqua de se faire empaler par un parapluie qui s'était envolé. Pas vraiment galant, il le regarda passer, rapidement suivit par une jeune femme qui l'avait visiblement laissé s'échapper. Peut-être bien qu'il l'aurait rattrapé s'il avait vu la propriétaire avant, mais inutile d'y repenser c'était trop tard ! Oubliant l'incident, il se présenta donc devant le Catalyst et eut enfin l'insigne honneur de pouvoir y entrer après quelques minutes passées dans le vent.

     Lorsqu'il fut à l'intérieur, son regard passa rapidement sur les environs et il s'installa dans un coin où il patienta quelques instants avant de voir une silhouette familière se planter à quelques mètres de lui. C'était Josh, un jeune homme d'à-peu-près son âgé, qu'il avait rencontré quelques temps auparavant. Un léger sourire se dessina sur les lèvres du Roumain alors que l'autre le remarquait au même moment.

     ▬ Et bien, décidément, on va toujours se croiser dans des bars ou dans des boîtes ! Il se souvenait vaguement de leur discussion sur le métier de serveur, barmaid et compagnie, Velkan ajouta donc quelques mots. Tu travailles ce soir ? »

     Si ça se trouvait, il ne bossait absolument pas ici et c'était tout simplement lui qui avait tout imaginé, c'était fort probable, même s'il avait l'habitude de boire, des fois les vapeurs d'alcool lui faisaient imaginer de choses totalement erronées. Au pire, le ridicule ne tue pas, il amoche simplement, le jeune homme n'était plus à ça près au final.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

MessageSujet: Re: L'alcool tue lentement. On s'en fout. On n'est pas pressés ▬ Josh   Mer 25 Mai - 12:25


Josh avait pris son service à 21h. Il détestait commencer si tôt et devoir tout préparer. Les premiers clients arrivaient vers 22h30 et le bar/club se retrouvait bondé de gamins qui se prenaient pour des caids avant le couvre feu imposé par leurs parents. Il préférait de loin commencer vers minuit et y passer la nuit. Surtout pendant les soirées girlies, où des centaines de jolies célibataires défilaient pour s'éclater entre filles. Ces soirs là les mecs étaient triés sur le volet et Josh se retrouvait harcelé au bar mais il adorait ça ! Enfin ce soir ce n'était pas le cas... Il n'y avait pas de thème particulier et la seule qui la harcelait était franchement un laidron, qu'il essayait de recaler gentiment. Mais plus elle buvait plus elle était horripilante. Il devait garder son calme mais il avait envie de lui demander pourquoi certaines personnes ne se rendaient elle pas compte qu'il y avait des limites à ne pas franchir ? Une belle fille à l'haleine trop alcoolisée était déjà pitoyable mais une moche. Il eut une espèce de frisson et lui lança un sourire parfaitement faux avant de s'éclipser pour aller fumer une clope, pause qui marquait la fin de son court service ce soir. Il ne faisait que remplacer un collègue qui ne pouvait arriver à l'heure. C'était toujours bien de se mettre les collègues dans sa poche, utile du moins !
L'autre barman prit la relève, Josh esquiva la vilaine qui tenta de le rattraper, lorsqu'il reconnut un visage familier. Un Roumain nouveau venu en ville, avec un métier pour le moins intéressant ! Josh s'était toujours demandé comment ces mecs faisaient, il faudra qu'il lui demande une séance un de ses quatre !

▬ Il faut croire, oui ! Je dépanne un pote, j'ai quasi fini. T'es venu tout seul ? ajouta-t-il en regardant aux alentours.
Il ne connaissait pas bien le jeune homme face à lui mais il l'appréciait. Il avait un humour un peu spécial par moments mais vu que Josh n'était pas toujours mieux à ce niveau là, il n'allait pas le blâmer ! Et dire que sans le savoir il parlait à son demi frère. Un truc dingue quand même ! Impossible de savoir comment il réagirait s'il l'apprenait, ni même de savoir s'il vaudrait mieux qu'il soit alcoolisé ou non. Mais peut être que ces entrevues leur permettraient de s'entendre, pas comme Noam et Blake. L'histoire n'était pas la même cela dit, mais il ne comprenait pas bien le comportement des garçons. Bref... C'était une autre histoire !

Alors que Velkan s'apprêtait à lui répondre, la vilaine du bar repéra Josh et lui tomba à moitié dessus, comme une viande saoule qu'elle était alors que la soirée débutait tout juste. Il ne l'avait pas vue arriver dommage ! Ca aurait été drôle de l'esquiver et la voir s'écrouler par terre ! Non ? d'accord, Josh était sans doute méchant. Il soupira et la pris par les épaules. Plongeant son regard dans le sien, il lui donna de faux espoirs quelques secondes avant de lâcher crûment :

▬ Ecoute. Là je ne suis plus en service donc sois gentille, va voir ailleurs si j'y suis ! Toi et moi ça n'arrivera jamais, même défoncé, ok ?! Il la fit pivoter pour qu'elle lui tourne le dos et il lui mis une claque sur les fesses comme à une jument qu'on veut faire partir. Allez, au revoir ! Puis il se tourna vers Velkan avec un grand sourire, comme si de rien n'était, laissant la fille méditer, ou pleurer, sur ses paroles. Je t'offre un verre ? Certains pourraient voir cette invitation comme de la drague mais Velkan saurait sûrement que Josh était juste prêt à faire la fiesta avec lui, peut être même draguer ensemble ? Ce serait marrant de le voir à l'oeuvre ! Les roumains avaient ils le même modus operanti ?


Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

MessageSujet: Re: L'alcool tue lentement. On s'en fout. On n'est pas pressés ▬ Josh   Jeu 26 Mai - 14:23

     Josh bossait bien, simplement pour remplacer un collègue visiblement, ça devait certainement permettre de développer un peu les relations entre potes allez savoir, il n'avait jamais bossé avec quelqu'un d'autre excepté pendant son apprentissage et ça remontait à pas mal d'années tout de même. Le jeune homme hocha légèrement la tête lorsque le serveur lui demanda s'il était venu seul, ce n'était pas vraiment dans ses habitudes d'appeler quelqu'un, fille ou garçon, pote ou plus si affinités, pour sortir avec lui, il allait se balader sur un coup de tête, les préparations à l'avance ce n'était pas son genre. Mais le Roumain n'eut pas l'occasion de lui répondre oralement puisqu'une fille peu gâtée par la nature se jeta sur Josh, rappelant vaguement les rémoras qui s'accrochaient aux requins dans les reportages animaliers, dommage qu'elle ne décide pas de cacher son visage comme ces bestioles, ça lui donnerait certainement plus de chances. Le malheureusement soupira avant de se retourner vers la pauvre fille qui ne voyait pas venir le monumental râteau qu'elle allait ramasser sous peu, Velkan esquissa un léger sourire, flairant très bien que ça allait devenir intéressant sous peu. Il ne se trompa pas, le jeune homme lui adressa la parole du ton que le gars qui avait toutes les filles à ses pieds, réservait à la pauvre intello de service, puis il la remballa rapidement avec une petite claque sur les fesses. Plutôt original comme manière de faire il fallait l'avouer, est-ce que tous les Américains réagissaient de la sorte ? Peut-être à force d'avoir regardé trop d'épisodes de Dallas allez savoir, ils se prenaient pour des éleveurs de juments. Le thanatopraxeur regarda la demoiselle s'éloigner d'un air dépité avant de reporter son attention sur Josh qui venait de lui proposer un verre, puis il chassa la pauvre gamine de ses pensées avant de hocher la tête tout en répondant de son éternel ton enjoué.

     ▬ Bien sûr, installe-toi donc, comme tu l'auras constaté, je suis seul ! Alors, si ça ne te gêne pas de traîner dans ton lieu de travail, tu es le bienvenu. Il désigna un siège juste à côté de lui avant d'enchaîner. Et c'est moi qui t'offre un verre, pour te montrer mon admiration devant ton déploiement de... Diplomatie. »

     Il désigna la jeune fille qui s'éloignait dans la foule, celle qui venait de se prendre un magnifique râteau de la part du serveur. Oh, ce n'était pas vraiment très agréable de se faire remballer, c'était peut-être cruel ou malpoli de leur part de s'en amuser, mais après tout ils venaient ici pour se détendre donc bon.... Quoi qu'il en soit, le Roumain n'avait pas mal compris la proposition du serveur, après tout ça ne lui arrivait pas très souvent de se faire aborder par des hommes donc bon, il osait espérer que c'était clairement écrit sur son front que ce n'était pas son genre. Et puis lorsqu'on voyait que Josh semblait aimer courir les filles, raisons de plus de ne pas se méprendre ! Le jeune homme reporta son attention sur le visage de Josh alors qu'il reprenait la parole.

     ▬ Je ne me souvenais pas que tu bossais ici, c'est la première fois que j'y viens mais ça m'a l'air plutôt.... Sympa. »

     En fait il n'avait pas trop l'occasion de sortir entre deux boulots, disons que principalement il essayait toujours d'aller dans des endroits moins peuplés. Le jeune homme observa rapidement les environs, constatant que Josh avait déjà été remplacé, il appela donc le serveur avant de lui commander quelque chose et demander à son compagnon de beuverie du soir ce qu'il prenait, puis le serveur s'en-alla, laissant les deux jeunes gens tranquilles. Finalement, Velkan se rendait compte qu'il ne connaissait pratiquement pas le jeune homme qui se trouvait à ses côtés, mis à part les quelques fois où ils avaient bu ensemble et discuté brièvement pour parler de choses assez peu importantes comme leurs métiers, ils n'avaient jamais abordé d'autres sujets. D'un autre côté, lorsqu'on sortait pour boire en général c'était plutôt pour draguer où discuter avec des gens qu'on ne reverrait plus jamais, il n'y avait donc aucune raison de développer les discussions qu'on entretenait. Le fait que Josh et Velkan se soient rencontrés plusieurs fois ne relevait que du hasard. Après avoir reporté son attention sur Josh pour ne pas perdre tout son temps à observer les personnes qui marchaient autour d'eux, le Roumain reprit la parole.

     ▬ Je constate que t'as du succès avec tes clientes, j'imagine que ça doit être sacrément amusant, enfin surtout pour les spectateurs, lorsque c'est des clientes comme ça qui te sautent dessus, ça doit être plus chiant. Heureusement que je n'ai pas ce genre de problèmes. »

     Le jour où il aurait des problèmes avec ses clientes, Velkan commencerait à se poser des questions, il ne tenait pas particulièrement à voir ça, où on pouvait clairement imaginer qu'il finirait par avoir une crise cardiaque. Le serveur refit son apparition pour distribuer les commandes avant de se diriger vers une autre table avec des jeunes femmes plutôt légèrement vêtues. Décidément, il commençait à comprendre de plus en plus pourquoi est-ce que Josh aimait bosser ici. Il sourit légèrement avant de détourner son attention du groupe qui gloussait comme chaque fois que des filles étaient regroupées, puis il conclut son intervention.

     ▬ Tu attends quelqu'un ce soir d'ailleurs ? Pas que tu sentes obligé de rester hein, à moins je te ne te fasse si pitié que ça. »

     Il esquissa un léger sourire, ce n'était pas sérieux bien évidemment, jusqu'à ce jour on ne lui avait jamais dit qu'il faisait pitié et il espérait que ça resterait le cas. Pas que ça soit vexant, mais quand même, ce n'était pas le meilleur argument de drague à moins que ce soit une amatrice du chat potté qui vous parle....
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

MessageSujet: Re: L'alcool tue lentement. On s'en fout. On n'est pas pressés ▬ Josh   Dim 29 Mai - 19:01

Les deux jeunes hommes avaient visiblement de nombreux points communs, sans le savoir. Josh non plus n'était pas du genre à prévoir ses sorties, sauf rendez vous galant - et encore ! Il lui arrivait souvent de passer un coup de fil au dernier moment pour savoir ce qu'une telle faisait et la suite s'improvisait. Josh connaissait beaucoup de monde ici mais il avait besoin de ses petites habitudes de loup solitaire.
Il demanda à Velkan s'il était seul, peut être qu'il avait rencontré une future ex qui l'avait trimballé ici ? Après tout l'endroit était du genre parfait pour la drague. Mais avant que ce dernier ne puisse répondre, le pot de colle du bar tenta une nouvelle approche. Un Josh blasé était un Josh exécrable. Il savait pertinemment que ça ne se faisait pas, c'était de la méchanceté gratuite mais il fallait reconnaître que c'était drôle ! L'affaire résolue il proposa un verre à son nouveau pote de comptoir et pris place à côté de lui, se laissant tomber sur le fauteuil moelleux. Le Roumain tenait à lui payer le premier verre pour souligner le manque de diplomatie de Josh ce qui le fit éclater de rire.

▬ Oh non, j'ai été gentil là, je t'assure ! Et t'as vu : même pas de cris ou de larmes !

Ils reportèrent un instant leur attention sur la pauvre fille qui avait rejoint ses copines, copines qui visiblement hallucinaient sur le comportement du méchant Josh.

▬ Oui c'est une boîte cool ! Enfin tant que c'est pas une soirée à thème bizarre, pour les bobos du coin. Mais c'est sympa d'y bosser.

Velkan appela un des serveurs et ils commandèrent des boissons. Josh taquina son collègue qui savait d'ores et déjà ce qu'il prendrait : un whisky mais un bon, de ceux qu'ils ne sortent pas pour n'importe qui. Quitte à se saouler autant que ce soit avec quelque chose de bon ! Alors son nouvel ami lança la discussion en parlant de filles : le sujet favori de Josh, avec la musique. Aimait il bosser au bar et profiter de son statut pour se faire de jolies filles ? Evidemment ! Même si elles n'étaient pas toujours jolies. Et que parfois elles s'appelaient en fait Maurice !

▬ Oui ça a ses avantages. Mais on tombe aussi sur des casse couilles de première ! Tu as l'avantage d'être tranquille, même si j'avoue que je bad triperais d'être seul avec des macchabées.

Josh n'avait jamais connu de thanato, c'était un métier totalement inconnu pour lui. Il ne prenait pas Velkan pour un pervers ou un malade mental, non après tout il fallait bien des gens que la mort ne dégoûte pas pour faire le sale boulot ! Lui, par contre, il se ferait incinérer. Il ne supportait pas l'idée de finir dévorer par les asticots. Et quand il pensait à Lynn... Déjà l'idée des asticots le dégoutait et le rendait parfois dingue, mais surtout, avoir sa tombe en ville l'empêchait de passer à autre chose. Il ne pouvait pas s'empêcher de s'y rendre et lui parler, lui chanter des chansons... Il sortit de ses pensées quand ils furent servis et trinqua avec lui.

▬ A cette soirée ! Où je n'attends personne, tu n'es avec personne et puissent nos âmes esseulées rencontrer de belles jeunes femmes ouvertes à toutes propositions et gâtées par dame nature !

Les glaçons furent secoués alors qu'ils portaient leur toast et Josh eut un sourire en coin avant d'avaler une gorgée de son breuvage. Il était curieux de voir Velkan à l'action et remarqua lui aussi les filles près d'eux. Il porta un toast dans leur direction alors qu'elles se mettaient à leur faire les yeux doux. Il fallait bien avouer que Josh était loin d'être dégueu avec ses beaux yeux bleus, tout autant que Velkan et sa carrure de super héros. Il en serait presque jaloux, tiens !

▬ C'est ton genre ?




Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

MessageSujet: Re: L'alcool tue lentement. On s'en fout. On n'est pas pressés ▬ Josh   Mer 1 Juin - 10:27

     Velkan laissa un léger sourire apparaître sur ses lèvres alors qu'il entendait Josh lui annoncer qu'il avait été aimable puisqu'il n'y avait pas eu de crise de larme, il mima l'action de tirer son chapeau, bien que ça ne devait pas particulièrement avoir ravi la concernée. D'un autre côté il fallait être sacrément stupide ou aveugle pour ne pas comprendre les signaux que les personnes peu intéressées vous envoyaient (bon certes, Velkan ne les voyait pas toujours, mais ce n'était pas vraiment son portrait qui figurait dans le dico à la définition « réceptif »). Il se contenta de hocher la tête d'un air entendu lorsque l'autre jeune homme déclara que mis à part les quelques soirées un peu space, c'était un coin plutôt sympa, le Roumain était bien obligé de le croire sur parole étant donné que c'était bien la première fois qu'il mettait les pieds ici. De ce qu'il avait rapidement constaté, ça avait l'air d'être un coin qualifiable de « bon terrain de chasse » pour les prédateurs du genre de Josh (bien que le mot prédateur faisait plus glauque qu'autre chose il fallait l'admettre), dommage qu'il ne cherche pas particulièrement à se caser. Le jeune homme était comme ça, le type de mec qui allait aux courses avec l'idée fixe de s'acheter un pot de confiture à la goyave et qui n'achetait rien d'autre même s'il tombait sur l'affaire du siècle. Et bien c'était pareil pour le reste, il sortait avec l'idée d'aller se détendre, il ne lui viendrait donc que très difficilement à l'idée d'aller faire de la drague entre deux verres. Il était totalement à côté de ses pompes, mais c'était ce qui faisait son caractère après tout.

     Velkan rigola franchement lorsqu'il entendit le jeune barman lui rétorquer que tomber sur des casse-couilles ce n'était pas forcément le pied, sûr que si c'était pour se coltiner un boulet ça ne devait pas vraiment faire plaisir, mais après tout il fallait bien avoir un peu de négatif dans toute cette veine non ? Sans compter qu'il avait l'air de bien savoir comment se débarrasser des rémoras trop collantes. Après le remarque du jeune homme au sujet de son boulot, le Roumain haussa légèrement les épaules.

     ▬ Au final c'est moins risqué que d'être serveur, je n'ai jamais entendu parler de quelqu'un de mon métier agressé par un cadavre, par contre en ce qui concerne les barmans c'est autre chose. Puis à moins d'aller dans un cimetière faire la bringue, j'ai pas l'impression de travailler en allant dans un bar. »

     L'art de voir les choses sous le bon angle, il était vrai que ça pouvait être flippant de passer ses journées avec des cadavres, mais d'un autre côté ça lui permettait de gagner sa croûte et jusqu'à ce jour il n'avait eu aucun problème avec eux. Il s'était toujours demandé comment les gens qui avaient un boulot dans les loisirs pouvaient se détendre puisqu'ils devaient toujours avoir l'air de bosser, mais d'un autre côté Josh pourrait sans peine aborder une fille en lui proposant un verre à l'œil. De son côté, Velkan ne pouvait pas trop proposer l'équivalent ou ça risquait de faire plutôt louche pour le coup. Après avoir trinqué, les deux hommes enchaînèrent sur une discussion plus gaie en oubliant le boulot alors que Josh leur souhaitait de rencontrer des jolies jeunes femmes très ouvertes. C'était une bonne idée, dommage qu'il n'y avait pas de génie ou de lampe magique dans le coin. Finalement, le jeune barman orienta la conversation vers un autre chemin en lui demandant si deux jeunes femmes non loin de là étaient à son goût. Sur le coup, le Roumain fut tenté de lui rétorquer que du moment qu'elle n'était ni borgne, ni croisée avec le monstre de Frankenstein ça lui convenait, mais il se souvint qu'il devait revoir ses conditions à la hausse s'il ne voulait pas finir avec la cousine à elephant man. Il observa brièvement les deux jeunes femmes avant de reporter son attention sur Josh.

     ▬ On va dire qu'elles sont loin d'être repoussantes, sur ce point de vue c'est tout à fait mon genre. Après je t'avoue que si elles n'ouvrent la bouche que pour glousser bêtement, ça risque de me refroidir. »

     Oui, il était exigeant, il voulait une tête bien faite mais aussi bien remplie, le beurre, l'argent du beurre et la crémière en prime ! Finalement, puisqu'ils étaient là et que les deux filles étaient en train de leur faire les yeux doux – à moins que ça ne soit le parfum qu'elles portaient qui leur embuait les yeux ? - autant en profiter non ? Il n'avait jamais été très doué pour décrypter les regards des filles, ça voulait dire quoi, venez nous parer, quelle bande de crétins... ? Il quitta à nouveau les jeunes filles du regard pour s'adresser à Josh.

     ▬ Et tu arrives à avoir leur numéro à toutes les deux d'après toi ? »

     Un défis ? Oh, à peine, une c'était déjà pas toujours simple, deux c'était autre chose, surtout lorsqu'elles étaient visiblement copines, la solidarité féminine et les conneries comme ça, on ne savait jamais ce qu'elles étaient capables de nous balancer !


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

MessageSujet: Re: L'alcool tue lentement. On s'en fout. On n'est pas pressés ▬ Josh   Ven 3 Juin - 13:37

Josh était ravi de voir que ses idioties faisaient rire Velkan. Certains mecs lui auraient fait la morale comme quoi ce n'était pas sympa de faire ça, blablabla. Genre Noam. Ah mais pourquoi il fallait toujours qu'il pense à cet abruti ? Il se refocalisa sur son nouveau copain lui parlant rapidement de son lieu de travail comme d'un endroit agréable avec une bonne ambiance, et cela va de soit : un des meilleurs endroits pour faire des rencontres. En même temps, la plupart des gens qui venaient en boîte ne le faisaient pas uniquement pour boire un verre, pour ça il y avait les bars ou pubs comme le Bones. Non ici les gens venaient s'enivrer avec l'alcool et la musique, ils espéraient trouver une cendrillon ou un prince à ramener à la maison, quitte à déchanter le lendemain matin ! C'était un risque à prendre, qu'ils oublieraient le week end suivant dès qu'ils ressortiraient. Velkan était venu seul, cherchait il juste à passer un moment sympa et voir ce qui arriverait ou avait il eu l'envie consciente ou non de trouver une camarade pour la nuit ? Il n'avait pas l'attitude d'un coureur comme Josh mais il pouvait très bien cacher son jeu.

Ils parlèrent rapidement de boulot, comme quoi barman - oui Josh insistait sur cette différence, c'était comme une échelle sociale supérieure ! Déjà que ce n'était pas vocation... Bref bosser dans une morgue était moins risqué que dans un bar, pour sur ! Mais cela avait aussi des désavantages. Aux yeux de Josh du moins car être seul toute la journée... Il avait beau être indépendant, il ne pourrait pas ! Il choisissait ses moments de solitude et le reste du temps il aimait que ça bouge ! C'est pourquoi ce boulot était parfait pour lui ! Biensur ses parents trouvaient cela pathétique ! Ils l'auraient voulu avocat ou médecin, son père surtout mais Josh avait toujours fait le contraire de ce qu'il attendait. Il était le vilain petit canard, mais après tout ce canard n'était il pas plus majestueux au final vu qu'il s'agissait d'un cygne ? Comparaison douteuse mais cela amusait Josh d'y penser.

Mais revenons au moment présent. Les nouveaux acolytes, encore ignorants qu'un lien plus fort les unissait, trinquèrent à cette soirée et repérèrent un groupe de jeunes filles visiblement prêtes à s'amuser qui leur faisait de l'oeil. Josh en profita pour savoir si c'était le genre de Velkan. Peut être les préférait il toutes mimi, un peu coincée ou androgyne, limite masculine ? Après tout, tous les goûts sont dans la nature ! Sa réponse le fit rire ! Les écervelées ou précieuses ridicules n'étaient pas son genre.

▬ Je t'avouerai franchement que pour quelques heures dans un lit, je ne suis pas si difficile mais c'est vrai que ça peut être énervant.

Ils les observèrent encore un peu et Velkan lança ce qui ressemblait bien à un défi au brun. Celui ci eut un sourire en coin et immédiatement ses yeux brillèrent d'une certaine excitation. Le jeu ! Il adorait ça ! Sans doute plus parfois que le résultat.

▬ Facile.

Il avait une confiance en lui qui le faisait toujours passé pour un mec qui se la pète, cet excès en agaçait plus d'un et à bien y penser, qu'il le veuille ou non, Josh tenait aussi de son père. Les chiens ne font pas des chats ! Il tapa sur l'épaule de Velkan et se leva pour rejoindre les deux jeunes femmes. Il se présenta et se tourna vers Velkan, ce qui laissait supposer qu'il parlait de lui. L'une des filles se pencha pour bien le voir et parut ravie. A coup sûr, celle ci était pour le Roumain ! Par chance, elles étaient aussi attirantes l'une que l'autre. Josh discuta peut être deux minutes, les filles rièrent et finalement il sortit son téléphone pour noter leurs numéros. Il revint ensuite vers Velkan.

▬ Alors la jolie blonde attend son copain qui est très jaloux mais je pourrais la voir une autre fois. La brune serait ravie de te faire visiter la ville donc elle m'a laissé son numéro... pour toi. ajouta-t-il en riant. Les femmes se comportaient comme les hommes maintenant ! Du moins ici. Josh n'avait aucune idée de la mentalité roumaine.


▬ Elles sont comment les filles chez toi ? On dit que les filles de l'Est sont les plus belles mais je n'ai connu qu'une Polonaise et elle était froide comme un glaçon ! Belle mais une vraie galère ! Quand il était plus jeune Josh s'était mis au défi de coucher avec une fille de chaque pays, il en avait pas mal à son actif. Mais la plupart avait été rencontrées en vacances, on ne pouvait pas dire que les touristes se bousculaient à Hope Mills !

Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

MessageSujet: Re: L'alcool tue lentement. On s'en fout. On n'est pas pressés ▬ Josh   Jeu 18 Aoû - 21:40

     Les garçons pouvaient se conduire extrêmement stupidement lorsqu'ils étaient en groupe, c'était du moins ce que sa dernière conquête en date avait déclaré avant de lui claquer la porte au nez. Il y avait mieux comme phrase de rupture vous l'admettrez et il n'avait même pas eu l'occasion de le rétorquer que filles pouvaient être sacrément stupides en solitaire. C'était toujours comme ça, les répliques lui venaient une fois que le moment idéal était passé, à l'instant où on lui mettait un vent, le Roumain n'était capable que d'ouvrir la bouche comme un poisson sans trouver LA réplique idéale. Bah, après tout cela n'avait pas trop d'importance, loin de trouver le défi qu'il venait de lancer à Josh stupide, il le trouvait plutôt amusant, même si le thanatopraxeur avait franchement des doutes sur le fait que cela puisse représenter une quelconque difficulté pour un homme comme Josh. Pas qu'il soit clairement affiché sur son front qu'il avait l'air d'aimer collectionner les femmes, mais disons simplement que rien qu'à voir le jeune homme, on comprenait clairement qu'il ne tapait pas la discute avec une fille pour avoir son avis sur les dernières élections présidentielles. La remarque qu'il lui fit au sujet du fait qu'il n'était pas très difficile avec les coups d'un soir, fit sourire le Roumain, c'était certain qu'il y avait plus important que de se soucier de ses idéaux si c'était juste pour ça.

     ▬ Tu marques un point, elles n'ont pas besoin d'ouvrir la bouche... Enfin, pas besoin de parler on va dire ! »

     Le Roumain n'était pas du genre à chercher volontairement les coups d'un soir, ils se faisaient seul puisqu'il semblait avoir un don pour faire foirer toutes les relations qu'il entreprenait. Un peu le type de gars qui sort la mauvaise phrase au mauvais moment en somme, généralement ça avait toujours des répercutions tellement inattendues qu'il se demandait encore deux ans après comment il avait fait foirer tout cela. Velkan eut alors la confirmation de ce qu'il avait pensé juste avant : son défi n'en était pas un, Josh allait décrocher leur numéro les doigts dans le nez - au sens figuré évidemment, sinon ça ne serait pas top pour la drague - et il reviendrait victorieux. Heureusement qu'ils n'avaient rien parié, ça serait de l'argent jeté par les fenêtres. Le Roumain observa la scène de loin, regrettant momentanément de ne pas savoir lire sur les lèvres pour savoir ce qui pouvait bien se dire, puis Josh revint vers lui après les avoir fait rire - et bien évidemment avoir eu leurs numéros -. Il sourit franchement amusé lorsque le barman lui parla de la blonde au copain jaloux et de la guide touristique à ses heures, lui serait ravi d'apprendre quelques coins sympa à fréquenter dans cette ville ! C'est à ce moment que Josh orienta la conversation sur les filles de l'Est et Velkan réfléchit quelques instants avant de répliquer d'un ton faussement sérieux.

     ▬ Les roumaines sont de véritables amazones ! Elles te règlent ton compte si tu fais le moindre pas de travers, puis je te parle pas de la belle-famille, au deuxième rendez-vous ils te parlent déjà mariage ! Non franchement, heureusement qu'elles sont belles sinon on serait une espèce en voie de disparition si je puis dire. »

     Ce n'était pas sérieux bien évidemment, les Roumaines n'étaient pas plus sauvages que les autres, bien que les copines que le jeune homme avait eu là-bas étaient toutes assez... Féministes, disons simplement qu'il mettait ça sur son manque de chance – pour ne pas dire sa poisse naturelle – et tombait toujours sur les cas sociaux. Après un bref sourire, le thanatopraxeur secoua la tête pour répondre sincèrement, bien qu'il se soit toujours limité aux Roumaines et à une Suédoise.

     ▬ Non, sérieusement euh... Je dirais qu'il y a beaucoup de jolies filles, il faut juste savoir les trouver parce que des fois tu tombes sur des drôles de cas. Par contre elles sont très... Féministes, elles aiment bien te faire sentir à quel point c'est un honneur pour toi d'être avec elles. Il afficha une moue hésitante. Ou peut-être bien que ça vient de moi ça, je ne saurais pas te le dire. M'enfin, là je te parle des Roumaines, les autres pays de l'est ça doit se valoir, bien que les Suédoises soient souvent croisées avec Xéna, elles sont vachement féministes. »

     Il n'avait pas particulièrement l'habitude de discuter des filles en général, disons qu'il n'avait pas énormément d'amis masculins, surtout depuis qu'il était arrivé ici. Ce n'était pas pour rien qu'il passait pas mal de temps à venir seul dans le coin, qui disait nouvel endroit disait aussi nouveau départ ! Restait simplement à espérer que tout cela n'aurait pas été vain, retrouver un père qui n'avait jamais vraiment été autre chose qu'un pseudo, il existait mieux comme projet d'avenir. Loin de se douter que c'était le fils « légitime » de son géniteur qui se trouvait à ses côtés, Velkan enchaîna la discussion sur le même sujet.

     ▬ Comme tu en parles, on dirait que tu as l'habitude de tester les nationalités ! Je suis persuadé que tu peux reconnaître la nationalité d'une fille rien qu'à sa manière de marcher ! On ne joue pas dans la même catégorie je crois bien. »

     Sûr que Josh avait l'air très nettement plus expérimenté que son comparse, le type de gars qui parvenait toujours à tirer bon parti d'une situation. On avait la classe ou on ne l'avait pas !
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

MessageSujet: Re: L'alcool tue lentement. On s'en fout. On n'est pas pressés ▬ Josh   Mar 6 Sep - 0:41

S'il n'y avait qu'en groupe que les hommes pouvaient devenir stupides, ce serait presque rassurant ! Ils étaient juste pires, s'entrainant mutuellement à être encore plus immatures, voir irresponsables, dangereux ou méchants. Contrairement aux femmes, ils ne pensaient jamais aux conséquences, ils fonçaient juste dans le tas. Ca c'est ce que disait toujours Lynn à l'époque où Josh lui écrivait depuis son camps de redressement. Et elle avait raison. Tout ce qu'il voulait c'était se venger alors il enchainait les conneries même là bas, mais au final celui qui payait le plus c'était lui. Un jour il avait fini par comprendre. Mais être puérile devait être gravé en chaque homme car il lui arrivait toujours de l'être. Surtout avec les femmes. Etait-ce elles qui ne parvenaient pas à le garder ou l'inverse ? Finalement... il faudrait méditer sur le sujet ! Car il n'avait pas de souci pour trouver les coups d'un soir, il n'était pas non plus difficile, ce qu'il fit remarquer à Velkan. Mais il ne précisa pas que les filles plus "sérieuses" ou "stables" ne voulaient pas de lui et résistaient pour peu qu'elles aient du caractère. Alors peut être se contentait il de celles ci en se cachant derrière le fait qu'il n'était pas prêt à s'engager ? En tout cas Velkan approuvait : pas besoin de discuter quand on veut juste un bon moment. Cela fit sourire Josh. Autour de lui, peu de ses potes l'avouaient. Casey était trop coincé, presqu'autant qu'un moine, Noam jouait les mecs trop bien et trop respectueux pour ça - il avait bien couché avec Charly y'a quelques temps mais il vous dirait que c'est son ex qu'il veut reconquérir alors ça ne compte pas. Aidan était déjà plus apte à partager ce hobbie avec Josh, même s'il y allait plus mollo. Velkan, tout comme Preston, serait peut être un nouveau compagnon de soirées ? A la différence qu'il n'avait pas cette impression de concurrence idiote entre eux. Bref ! Velkan lui lança un défi que Josh accepta et rempli aussitôt avec brillo ! Une des filles appréciait le beau roumain alors il lui céda son numéro s'il avait envie d'une guide mignonne pour découvrir la ville et ses environs. Josh lui demanda alors comment étaient les filles de l'Est. Josh avait toujours eu vent de leur beauté, après tout la plupart des top models étaient de là bas, non ? Il sourit à la remarque de Velkan sur le fait qu'elles étaient des amazones, puis sur la belle famille. « On croirait que tu parles des italiennes ! » lança-t-il en riant. Il fallait croire que plus on allait vers l'Est et plus l'esprit de famille, l'honneur des femmes était présent. Ou bien Josh se faisait juste des films sur les rumeurs. « S'il n'y avait que des cas chez toi, les Etats Unis regorgent de cas ! Hope Mills a les siens d'ailleurs ! » songea-t-il en pensant à Angie notament qui l'énervait fortement. Il y avait aussi Charly, qui avait un putain de caractère mais elle, il l'adorait donc ça passait mieux. Cela dit il pouvait comprendre ceux qui avaient du mal à l'encadrer. Velkan ne semblait pas être sûr de lui vis à vis des femmes. Force était d'avouer qu'il était dur de nos jours, de tenir la route et de les suivre. « Féministes... Je sais pas si c'est comme ici mais j'entends souvent qu'elles veulent être nos égales, j'ai rien contre hein ! Au contraire, je trouve ça très bien qu'elles n'aient pas besoin d'un homme pour faire quelque chose de leur vie, et vice versa. Mais elles savent te rappeler que c'est à toi de payer le resto, de filer ta veste s'il pleut, de les raccompagner à la maison, de porter les courses... Parce que ça, c'est des trucs d'hommes hein ! » il s'amusait tout seul de ses observations. Pour lui, les femmes ne savait pas ce qu'elles voulaient. Ou plutôt elles voulaient tout ! Et rien, selon les jours. C'était impossible de les satisfaire car elles même ne savaient pas ce qui les rendraient pleinement heureuses. Quand tu fais un truc c'est pas assez bien, t'aurais du le faire comme ça, blablabla. Non tout compte fait, Josh n'était pas fait pour une vie de couple ! Pourtant sa vie allait bientôt être bouleversée... Et sur un sens famillial très large !! En attendant il continuait à parler des femmes. « Parfois oui ! Certaines nationalités se portent déjà physiquement mais aussi avec les fringues ou l'attitude. Disons que j'en ai testé pas mal en voyageant et avec celles qui passent par ici. J'adore les brésiliennes ! » dit il avec un sourire malicieux avant de prendre une gorgée de bière. «Mais tu sais les femmes fonctionnent toutes pareilles, à quelques rares exceptions. Ce qu'elles veulent c'est qu'on les écoute. C'est important de le faire car non seulement tu leur fais plaisir mais en plus t'apprends des tas de choses. Parfois c'est rasoir je te l'accorde mais faut savoir se sacrifier ! Leçon numéro 1 ! » ajouta-t-il avec un clin d'oeil. Velkan n'avait peut être pas envie de devenir le don juan Roumain du coin, mais de toute façon cette leçon lui servira toute sa vie. Si les hommes aiment garder les choses pour eux, les femmes alors les déballer. Les deux sexes fonctionnaient totalement différement et cherchaient sans cesse à se mettre ensemble, il valait donc mieux en savoir le plus possible sur l'autre, non ? Josh avait piqué à Charly un bouquin qui dit que l'homme et la femme venaient de deux planètes différentes, c'était une image mais tellement vrai... Pour quand même parler d'un sujet plus "sérieux" Josh demanda finalement à Velkan quels étaient ses plans en ville, ignorant toujours qu'il parlait à son demi frère. « Sinon, tu comptes bosser ici ? T'installer vraiment ? »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: L'alcool tue lentement. On s'en fout. On n'est pas pressés ▬ Josh   

Revenir en haut Aller en bas
 

L'alcool tue lentement. On s'en fout. On n'est pas pressés ▬ Josh

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hope Mills :: ▬ Hope Mills ▬ :: Catalyst-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit