AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




 

Partagez | 
 

  I’m falling apart. I’m barely breathing [JOSH]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Messages : 1494
Pseudo : Lili
credits : .lollipops & tumblr
open pour un sujet ? : Yep

Tell me more
Statut:
Relations:

    BITCHYADMIN▬ Fly me to the moon

MessageSujet: I’m falling apart. I’m barely breathing [JOSH]   Mer 2 Mar - 23:25



The broken locks were a warning, you got inside my head
I tried my best to be guarded, I’m an open book instead
I still see your reflection inside of my eyes.
That are looking for a purpose, they’re still looking for life.

─ FEAT JOSH WALKER & CHARLY EVANS



Ces derniers temps, plus rien n’allait dans la vie de la jeune Evans. Déjà en temps normal, sa vie était un véritable chaos, mais là tout s’enchainait. Cette journée ne semblait pas vouloir finir. Ca avait commencé par Noaly qui avait fait un excès de fièvre. Rien de bien grave, mais assez pour inquiéter la jeune maman. Ensuite, elle avait été appelé d’urgence au Bones parce qu’il y avait eu une fuite d’eau dans les toilettes femmes. Après avoir régler ce problème, il avait fallu faire face à une mauvaise livraison. Et puis comme si tout ça n’était pas assez, elle s’était mise à saigner du nez. Pas un petit saignement de nez. Non un véritable saignement de nez, celui qui vous fait comprendre que votre corps est en train de vous abandonner, que bientôt vous ne serez plus là.

Elle savait qu’elle avait un cancer, mais jusque là, elle ne l’avait pas encore accepté. Elle s’était contentée de subir les sempiternels discours moralisateurs de Noam, les incessantes remontrances de June. Elle n’avait eu aucun symptôme, si ce n’est cette grosseur dans son sein. Mais aujourd’hui c’était différent. Elle s’était sentie à bout de force. Elle avait senti son corps l’abandonner. Elle avait enfin compris. Elle était malade et les choses n’allaient pas aller en s’améliorant. Il lui avait fallu un choc pour qu’elle comprenne. Elle allait subir le même sort que sa mère. En grandissant, Charly avait toujours eu peur d’attraper cette merde. Elle faisait surveiller de très près sa poitrine. Elle s’était même convaincu que peut être, elle passerait entre les mailles du filet. Mais elle avait été naive. Elle savait pourtant que la vie n’offrait jamais d’échappatoire. Lynn n’en avait pas eu et elle n’en aurait pas non plus.

Elle était restée prostrée sous son bureau pendant deux bonnes heures, comme elle le faisait quand elle était plus petite et qu’elle venait se réfugier sous le bureau de son père. Elle ne savait plus quoi faire de sa vie. En rompant avec Noam, elle avait pensé pouvoir retrouver son libre arbitre. Elle avait pensé pouvoir retrouver un sens à sa vie. Mais même maintenant qu’elle ne se sentait plus enchainée, elle n’était pas plus avancée. Sa vie en est toujours au même point. Un truc la ronge et elle ne peut rien y faire. Elle pourrait l'annoncer à ses amis. Mais à quoi ça servirait ?Ils ont déjà perdu Lynn. Elle ne veut pas leur infliger ça à nouveau. Tout ce qu’elle pouvait faire c’était profiter des derniers instants qui lui restaient. Avec sa fille et avec ses amis.


Elle essuya son mascara qui avait coulé, remit ses cheveux en place et se décida, finalement, à affronter le monde extérieur. Elle mit son plus beau sourire sur ses lèvres avant de descendre vers le bar. Il y avait les mêmes habitués que tous les soirs, un nouveau couple en train de se former dans un coin, une bande d’amis rigolant. Il y a encore 3 ans, ça aurait été eux la bande d’amis en train de rire. Elle, Lynn, Noam, Aidan, Casey, Joyce et Josh. Josh, le voilà justement en train de parler une fille. Ou plutôt devrait-on dire en train de flirter. Comme avant. Comme si rien n’avait jamais changé. Elle s’approcha de lui et passa son bras autour des épaules. « Ah t’es là chéri. Je t’ai cherché partout. » minauda-t-elle en posant un baiser sur ses lèvres. Très vite, la jolie blonde à qui il parlait disparu. Elle était vraiment douée à faire fuir les filles que Josh voulait mettre dans son lit. C’était sa grande fierté d’ailleurs. Elle profita de la soudaine disparition de la fille pour lui prendre sa place. « Franchement tu pourrais avoir mieux que la première blonde qui passe dans mon bar. » Parler de tout et de rien c'était plus facile que de parler de la vérité qu'elle cachait derrière son sourire.


_________________

    ── THE STORY GOES ON WITHOUT YOU ──
    And there's got to be another ending. But yeah you broke my heart. It won't be the last time but I'll get over them too. As a new door opens we close the ones behind. You mixed me up for someone who'd fall apart without you. Yeah you broke my heart for the first time. But I'll get over that too.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité

MessageSujet: Re: I’m falling apart. I’m barely breathing [JOSH]   Sam 5 Mar - 18:28

Lorsque le réveil sonna, une main lourde vient s'écraser dessus. Le bip se transforma en un bruit bizarre avant de s'arrêter. Un râle incompréhensible s'échappa de sous la couette. Josh n'avait jamais été du matin. Ou précisément du réveil. Il était du genre à prendre avec des pincettes tant qu'il ne s'était enfilé son premier café. Il s'extirpa lentement de son lit, son boxer dévoilant à moitié ses fesses musclées et se gratta le bas ventre. Une espèce de rituel matinal. Il chercha quelque chose sur sa table de nuit et quelques secondes plus tard, il y eut une sorte de crépitement et une la flamme du briquet alluma la clope qu'il avait glissé entre ses lèvres. La première cancéreuse du jour sans même en avoir vu la lumière ! Enfin il fit quelques pas et ouvrit la porte de sa chambre. Ses yeux furent aussitôt agressés par un rayon de soleil donnant en plein sur le couloir. Il lui fallut quelques secondes pour s'y habituer et trainer des pieds jusqu'à la cuisine...
Encore une journée qui allait ressembler à toutes les autres. Il espérait toujours qu'un évènement viendrait bousculer son quotidien mais cela faisait bien longtemps que rien de transcendant ne s'était passé.

Cette pensée le hanta tandis que, machinalement, il marchait vers le Bones. Il ne savait pas s'il y verrait Charly mais il y trouverait bien quelque compagnie. Et c'était un lieu qu'il affectionnait. Peut être parce qu'il était tenu par son ami ? Peut être parce que ça lui rappelait la belle époque, quand sa bande d'amis était soudée et heureuse, ne sachant pas que Lynn allait bientôt les quitter. Secouant la tête machinalement, il chassa cette pensée. En ce moment il n'arrêtait pas d'y penser et ça le rendait morose. Du coup, à peine arrivé, il jeta un regard dans la salle. Pas de Charly mais une jolie blonde, à l'air assez idiot pour se laisser embobiner en moins de deux. Un sourire aux lèvres il s'approcha d'elle et engagea la conversation comme s'ils s'étaient toujours connus. Josh avait ce truc qui faisait craquer les filles. Inutile de chercher à tout prix d'où ça venait, c'était peut être inné.

Quelques verres plus tard, il était sur le point de conclure mais fut interrompu par la belle C. Il arqua les sourcils et feignit un sourire gêné face à miss too easy to bring home. Sa meilleure amie aimait bien lui faire ce genre de plan, il faut croire que c'était devenu comme un petit jeu pour elle. La proie de Josh quitta le bar sur le champs, comme si la soit disant petite amie du jeune homme lui faisait peur et Charly pris sa place. Biensur qu'il pouvait avoir mieux que la première blonde qui passait. Il haussa les épaules.

" J'avoue tout : j'ai opté pour la facilité ! "
Il accompagna sa phrase d'un clin d'oeil. " Comment vas tu, ma belle ? Ca fait quelques jours que je t'ai pas vue." Il sortit une clop de son paquet pour se l'allumer. Etait-ce interdit ? Il n'y faisait même pas attention... A dire vrai, c'était assez courant chez Josh de faire ce qu'il avait envie sans se soucier des règles et des convenances. D'après lui la vie était bien assez chiante sans qu'on s'encombre d'un tas de conneries qui vous la pourrissent encore plus !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 1494
Pseudo : Lili
credits : .lollipops & tumblr
open pour un sujet ? : Yep

Tell me more
Statut:
Relations:

    BITCHYADMIN▬ Fly me to the moon

MessageSujet: Re: I’m falling apart. I’m barely breathing [JOSH]   Lun 7 Mar - 15:25

Aujourd’hui, elle était censée travailler. Elle avait l’inventaire à faire, mais le cœur n’y était pas. Elle ne pouvait pas se concentrer sur le nombre de bouteilles qu’elle avait dans sa réserve avec tout ce qui se chamboulait dans sa tête. Ces derniers temps, elle avait du mal à se concentrer pour tout. Elle passait la plupart de son temps, assise à la plage, à regarder les vagues en pensant à Lynn et à son père. Elle pensait à tout ce qu’ils feraient quand elle les aurait retrouvés, parce que Charly était sûre d’une chose. Il y avait une vie après la mort et quoi que cette vie soit, Lynn et le père Evans l’y attendaient, prêts à lui botter le cul pour ne pas s’être battue. Plus elle pensait à eux et plus elle pensait à sa fille. Dans sa tête, tout était établie. Elle ne partirait pas avant d’être sure que sa fille était en sécurité, bien entourée par Noam et ses amis.

C’était son plan. Avant. Quand le cancer n’était encore qu’une chose abstraite, une satanée maladie dont on parle, mais dont on ne ressent pas les symptômes. Maintenant qu’elle avait senti son corps devenir plus faible, elle hésitait sur la voie à suivre. Elle ne savait pas gérer la maladie, encore moins quand c’était elle la victime. Charly était une forte tête. Elle était prête à affronter n’importe quoi, mais cette fois non. C’était trop pour elle. Elle avait perdu sa mère quand elle n’avait que 7 ans. Puis elle avait perdu Lynn et son père dans la même année. Elle avait perdu trop de gens qu’elle aimait pour vouloir se battre une nouvelle fois. A quoi ça servait ? Si elle réussissait à vaincre cette maladie, quelqu’un d’autre finirait par la quitter. C’était peut être égoïste, mais cette fois, elle préférait partir la première. Elle ne supporterait pas de perdre quelqu’un d’autre.

Tout se chamboulait dans sa tête. Son envie de vivre et son absence de combativité. Elle ne savait plus quoi faire. Elle se sentait plus seule que jamais, étriquée dans une vie dont elle avait hérité mais pas désiré. Tout le monde attendait quelque chose d’elle et elle avait fini par céder sous la pression. Noam attendait d’elle qu’elle soit la Charly qu’il avait connu, alors même qu’elle n’était pas sûre que cette Charly existait encore. Elle avait préféré rompre, en pensant que les questions finiraient par s’effacer. Toute sa vie, on lui avait dit quoi faire, quoi ressentir. Et si tout ça n’avait été qu’un mensonge ? Et si Noam n’était pas son âme sœur ? Et s’il n’était qu’un amour d’adolescence ?

Seul deux choses restaient des valeurs surs dans la vie de la jeune Evans : sa fille et ses amis. Elle savait qu’ils faisaient parti des rares personnes qui ne la décevrait jamais, quoi qu’il arrive. Charly finit par se décider à quitter sa cachette. Elle avait besoin de s’aérer. A peine était elle sorti de son bureau qu’elle croisa Josh parler à une fille blonde. Bien malgré elle, un sourire s’étira sur ses lèvres. D’aussi loin qu’elle connaissait Josh, il avait toujours été le genre de garçon à draguer les filles. Ca avait ses avantages. Ils avaient toujours des bouteilles gratuites quand ils sortaient en boite, la meilleure place au restaurant et d’autres avantages. A chaque fois qu’il se produisait au Bones, Charly était sûre de retrouver ses groupies au premier rang. Faut avouer que Josh est un bon parti. Elle l’imaginait mal se caser, pourtant il méritait de rencontrer l’amour. Il méritait qu’une fille l’adore pour ce qu’il est réellement et non pas pour ses beaux yeux. Sournoisement, elle s’approcha de lui et l’héla d’un chéri. Radical pour faire disparaitre la jeune femme. Ca en devenait trop facile.

« Au risque de me faire passer pour Lynn. Tu te trouves quand une copine sérieuse histoire que je lui raconte toutes les histoires gênantes que j’ai sur toi ? » demanda-t-elle avec un sourire moqueur. Tout devenait plus facile quand elle était avec Josh. Elle n’avait pas besoin de jouer un rôle. Il l’a connaissait par cœur. Son sourire s’effaça doucement. C’est vrai que ces derniers temps, elle avait fait son ermite, mais lui expliquer ça reviendra à lui dire toute la vérité. Et elle préférait taire cette vérité aussi longtemps que possible. « J’avais plein de choses à faire. Noaly. Le Bones. Eviter Noam. Les trucs habituels. » répondit-elle aussi évasive que possible. En temps normal, elle aurait éteint sa cigarette, mais elle savait pertinemment que c’était un combat perdu. Il en rallumerait une dans la seconde. « Mais qui se soucie de ma vie ennuyante alors que je pourrais avoir un résumé détaillé de ta vie. Raconte moi ce qui se passe en dehors de ses murs. »

_________________

    ── THE STORY GOES ON WITHOUT YOU ──
    And there's got to be another ending. But yeah you broke my heart. It won't be the last time but I'll get over them too. As a new door opens we close the ones behind. You mixed me up for someone who'd fall apart without you. Yeah you broke my heart for the first time. But I'll get over that too.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité

MessageSujet: Re: I’m falling apart. I’m barely breathing [JOSH]   Dim 13 Mar - 13:00

Parfois Josh avait l'impression de passer sa vie dans les bars. Il y travaillait comme barman et l'on pourrait croire que sorti du boulot il trainerait ailleurs pour s'aérer l'esprit mais non. C'était son univers, tout simplement. Encore une chance qu'il ne soit pas devenu alcoolique ! Quoique si on y pense bien... N'y a-t-il pas différents degrés ou genre ? Il ne buvait pas tous les jours à en devenir saoûl mais il buvait tous les jours. Certains diraient sûrement qu'il a un problème. En avait-il réellement un ? Dans le fond peut être, mais il ne se l'avouerait jamais.

Il n'avait pas envie que l'on se paye sa tête en le traitant de "pauvre petit garçon riche". L'argent pourtant ne fait pas tout. Il y avait de nombreux manque affectifs dans la vie de Josh. Il s'en rendait compte en certaines occasions comme Noel ou biensur à son anniversaire, qu'il détestait fêter comme pour refouler cette sensation d'abandon qu'il avait ressenti à ses six ans et tout le long de sa vie en fait. Et puis il y a eu Lynn. Ses amis avaient fini par remplacer sa famille de sang, elle était l'un des piliers du groupe et voilà qu'on leur a repris, qu'on lui a repris. Cette mort il la prenait pour un affront personnel, comme si on lui en voulait. Il ne croyait pas en Dieu mais peut être y avait-il autre chose, une force invisible qui régit leur vie médiocre, allez savoir ! Josh en voulait à... à qui ? A son père qui n'aimait pas sa mère et qui n'a jamais voulu de lui alors qu'il n'avait rien demandé ? A sa mère qui n'a jamais rien fait pour arranger les choses entre eux ? A Lynn qui n'a pas pu vaincre la mort ? A lui même peut être ? Parfois quand il se voyait dans un reflet il préférait détourner les yeux...

La plupart du temps il se sentait bien heureusement. Aujourd'hui était une journée sans plus ni moins, disons, jusqu'à ce qu'il se rende au bar de Charly et qu'elle pointe le bout de son nez. A l'heure actuelle c'était un peu la femme de sa vie. Pas dans le sens où il voulait l'épouser mais elle était devenue sa meilleure amie et il avait besoin de la savoir dans le coin. S'il savait ce qu'elle cachait, jamais il ne la laisserait baisser les bras. Ils avaient encore à faire, à vivre, tant de délires, de choses à voir. Du coup lorsqu'elle lui fit le même genre de réflexions que Lynn au sujet des petites amies sérieuses, il ne put s'empêcher d'éclater de rire !

" Je n'ai pas le temps, tu sais bien... Et puis pourquoi vouloir à tout prix se mettre avec une seule personne ? Les humains veulent se caser mais ils sont pas faits pour vivre ensemble." Il aurait bien continuer sur ses pensées philosophiques mais à voir le sourire de Charly s'effacer doucement, il sentit que quelque chose clochait. A quoi pensait elle donc ? Elle parlait de choses à faire comme sa fille, le boulot, Noam, mais il avait l'impression qu'elle dissimulait quelque chose. Il leva l'un de ses sourcils et plongea son regard dans le sien quelques instants avant de répondre, comme s'il cherchait à trouver une faille. Ca viendrait, il pouvait être tenace. "J'ai rencontré une fille y'a quelque temps, Lena, une journaliste passionnée de musique. Elle voudrait qu'on s'associe pour une sorte de tremplin rock avec les groupes locaux." Il haussa les épaules. " Je dois la revoir pour en parler. Voilà mes grandes news ! Et si tu nous offrais un verre ? Après je ne t'énumère avec qui j'ai couché cette semaine !" Il eut un sourire à la fois fier et moqueur.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 1494
Pseudo : Lili
credits : .lollipops & tumblr
open pour un sujet ? : Yep

Tell me more
Statut:
Relations:

    BITCHYADMIN▬ Fly me to the moon

MessageSujet: Re: I’m falling apart. I’m barely breathing [JOSH]   Jeu 17 Mar - 23:29

Elle voulait que Josh trouve quelqu’un de bien, quelqu’un qui pourrait lui apporte ce qui lui a toujours manqué dans sa vie : de l’amour et de l’affection. Elle voulait le mieux pour lui, même si aucune fille ne sera jamais assez bien pour lui aux yeux de la jolie brune. Josh est un peu son héros des temps modernes. Quand Noam est parti, c’est lui qui l’a ramassé à la petite cuillère. Quand son père est mort, c’est lui qui est resté assis à côté d’elle à l’hôpital. Il avait toujours été là pour elle. Tout comme elle l’avait été pour lui. La nuit qu’ils ont passé ensemble aurait pu tout détruire entre eux, mettre un terme à leur amitié, mais non. Leur amitié était plus forte que ça.

« Amen. » Certes elle voulait quelqu’un pour Josh, mais au vu de sa dernière expérience avec Noam, elle pouvait définitivement dire que les gens n’étaient pas faits pour vivre ensemble. Elle avait réellement essayé, mais elle n’avait plus l’impression d’être elle-même avec lui. Elle s’effaçait petit à petit derrière de nombreux compromis, de peur de le blesser et de le faire retomber dans l’alcool. En restant avec lui, elle avait tout fait pour qu’il se sente mieux, en s’oubliant elle alors qu’il ne lui restait que quelques mois à vivre. Si elle devait partir, elle voulait le faire en étant celle qu’elle avait toujours été. Charly Evans, celle qui ne manquait jamais de râler quand quelque chose n’allait pas comme elle voulait. Quand elle mentionna les choses qui la rendait occupé, elle comprit au regard de Josh qu’il ne la croyait pas. Elle accentua son sourire, histoire de lui faire oublier ce qui n’allait pas chez elle. Ca eu l’air de marcher vu qu’il continua sur ses futurs projets. Charly s’enchanta pour ses projets. Son sourire s’agrandit et ses mains frappèrent l’une dans l’autre sous l’excitation.

« C’est génial. Est-ce que ça veut dire que tu vas faire la couverture d’un magazine ? Parce que si c’est oui, je veux que mon nom soit mentionné dans ton interview et à côté d’un truc gentil et pas du genre elle a l’a plus belle paire de fesses d’Hope Mills ou je sais quoi hein ? » le menaça-t-elle, un doigt pointé vers lui. « Mon meilleur ami va devenir une rock star. » s’extasia la jeune Evans. Oui elle avait toujours tendance à se laisser emporter. Mais elle savait qu’un jour Josh deviendrait une rock star. Ce n’était qu’une question de temps. « Quand tu seras milliardaire, t’as pas intérêt à oublier ta vieille copine qui adorerait ce magnifique sac, qu’elle avait vu dans un magazine. T’inquiètes pas, je te donnerais les références. » Elle lui fit un clin d’œil avec un sourire étincelant. Voir Josh faire des projets la fascinait. Non pas parce que les siens étaient restreints, mais parce qu’elle était sincèrement heureuse pour lui. Et si elle devait avoir une mission pour le reste du temps qu’il lui restait, ce serait de forcer Josh à réaliser son rêve. Elle était douée pour forcer les gens. « Un whisky et une vodka fraise, Sacha s’il te plait ? » demanda-t-elle à son nouveau barman. Elle se retourna vers Josh. « Je t’écoute. Quelles filles ont été assez bête pour tomber dans tes bras cette semaine ? Laisse moi deviner, t’as enfin conclu avec la libraire du coin de la rue ? » Charly adorait les potins. Ce n’était plus une surprise pour quiconque. La jeune Evans était curieuse. Elle l’avait toujours été. C’est d’ailleurs pour ça qu’elle avait voulu devenir journaliste. Elle était persuadée que sa curiosité aurait été un don dans son futur métier, si elle n’avait pas hérité du Bones. Quand elle était avec Josh, elle ne pensait plus à toutes les opportunités qu’elle avait loupé ces trois dernières années. C’était plus facile de se sentir bien avec Josh. Il avait cette facilité à faire revenir la Charly du passé, celle qui s’émerveillait de tout et qui riait pour un rien. Quand elle disait que son meilleur ami était un héros des temps moderne...

_________________

    ── THE STORY GOES ON WITHOUT YOU ──
    And there's got to be another ending. But yeah you broke my heart. It won't be the last time but I'll get over them too. As a new door opens we close the ones behind. You mixed me up for someone who'd fall apart without you. Yeah you broke my heart for the first time. But I'll get over that too.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité

MessageSujet: Re: I’m falling apart. I’m barely breathing [JOSH]   Jeu 24 Mar - 16:28

Josh savait bien que Charly souhaitait qu'il soit heureux mais il ne pensait pas que se mettre en couple était forcément la solution. C'était bien un truc de filles ça, de vouloir caser les autres ! Lui se trouvait très bien avec ses amis. Après tout l'Amour n'était il pas passager alors que l'Amitié pouvait être éternelle ? Et en toute honnêteté comment pourrait il se trouver quelqu'un quand il n'avait pas de place pour d'autres femmes dans sa vie que Lynn et Charly ? La première était morte et aujourd'hui il se consacrait à sa meilleure amie, la seule qu'il lui restait. En était il amoureux ? Impossible à dire, il ne savait pas vraiment ce que cela voulait dire de toute façon. Cela dit il ne pouvait nier que la nuit qu'ils avaient passée ensemble avait décuplé son attachement. Ils n'en parlaient pas mais il n'était pas prêt de l'oublier. Pourquoi n'avait il pas tenté d'aller plus loin ? Tout simplement parce que la vie de son amie était bien assez compliquée comme ça sans qu'en plus il vienne la perturber alors qu'il n'était pas sur du tout de pouvoir entretenir une vraie relation. Leur lien actuel lui suffisait, aucun intérêt de venir tout gâcher. Il préférait juste être là, à ses côtés, quoiqu'il arrive, dans le bon comme le mauvais. Ca il savait qu'il en serait toujours capable et il savait qu'elle aussi. N'était ce pas là le principal ? Et comme il se plaisait à le dire souvent : pourquoi se forcer à se mettre ensemble quand on sait qu'on est fait pour vivre en solitaire ? Pas seul, juste indépendant. Aujourd'hui elle semblait en accord avec lui, et il se doutait bien de pourquoi. Lorsque l'on est en couple, il y a tellement de concessions, compromis, etc que l'on s'oublie un peu. Parfois même on se perd... On oublie même qu'on ne peut pas duper tout le monde, comme Charly qui en cet instant croyait berner Josh avec ses histoires de planning occupé et son sourire un peu trop forcé. Si le jeune homme ne lui sautait pas dessus pour qu'elle crache sa pastille, il y viendrait à un moment donné.

Il enchaina avec ses projets et elle parut bien plus excitée que lui, ce qui le fit marrer. Elle le voyait déjà à la une des magasines ! " T'emballe pas trop non plus, ma puce ! Je suis pas encore une rockstar, mais le jour où ça viendra je penserais à toi c'est évident ! Pis je dirais des trucs du genre qu'en plus d'avoir la plus belle paire de fesses, t'es ma mégère préférée !" Josh adorait la taquiner avec son côté râleur. Il aimait bien ça, les filles toujours contentes, toujours souriantes l'énervaient. La vie n'était pas faite de bisounours et de câlins et les gens toujours positifs le fatiguaient ! Sans compter qu'il n'y croyait pas. Il préférait ceux qui n'étaient pas toujours au top, au moins ceux là étaient vrais à ses yeux. Comme Charly qui passait presque du rire aux larmes, qui pouvait être adorable comme chiante à souhaits !
Elle continua sur sa lancée en l'imaginant milliardaire, rien que ça ! "Ah parce qu'en plus je ferais ton shopping ?" dit il en riant. "Tu t'adresseras à un de mes assistantes au bord de la crise de nerf, ça ira plus vite !" Il était évident pour lui que s'il parvenait à vivre de sa musique, il n'oublierait pas les siens, ceux qui l'avaient soutenu et inspiré, à commencer par Charly ! Il la sortirait d'ici pour qu'elle vive la folie des tournées, qu'elle voit le monde avec lui ! Il n'imaginait pas vivre toutes ces choses sans elle, même si elle ne pourrait être la constamment.
Le temps que son barman vienne leur apporter leurs verres, elle voulu donc savoir quelles filles a bien pu encore tomber dans les bras du beau brun. Elle adorait qu'il lui raconte ce genre d'histoires, surtout quand il s'était mis quelques défis en tête comme la fameuse libraire qui semblait hermétique à son charme. Alors comme s'il allait lui révéler quelque chose de fantastique, il s'accouda sur la table et se pencha un peu pour lui parler sur le ton de la - fausse - confidence : "Figure toi que oui ! Mais ça n'en valait pas la peine... Tout ce temps perdu pour rien en fait ! Accroche toi ma belle !! Elle sentait la petite fille négligée, si tu vois ce que je veux dire ! Et ça, c'est mortel... Et je n'ai même pas eu le droit à des bisous en bas, en guise de consolation. Quelle loose !! J'ai cru que je n'arriverais pas à esquiver et depuis j'ose même plus aller acheter mes magasines là bas. " Il dit ça d'un ton désespéré et surjoué, comme si c'était vraiment trop dur. Pour le coup sa meilleure amie aurait de quoi blablater, ça c'était du scoop !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 1494
Pseudo : Lili
credits : .lollipops & tumblr
open pour un sujet ? : Yep

Tell me more
Statut:
Relations:

    BITCHYADMIN▬ Fly me to the moon

MessageSujet: Re: I’m falling apart. I’m barely breathing [JOSH]   Mer 30 Mar - 23:17

Josh et Charly avait toujours été très proche. Pourtant avec leurs deux tempéraments, personne n’aurait parié sur leur amitié. Malgré tout, il n’y avait personne avec qui Charly se sentait aussi proche. Alors oui, elle voulait qu’il soit heureux. Elle connaissait tout de sa vie, de son enfance à sa vie d’aujourd’hui, de ses plus grands rêves à ses plus grandes peurs. Tout comme il savait tout d’elle. Dans une autre vie, ils auraient peut être été frère et sœur ou bien des âmes sœurs. Dans une autre vie, leur relation aurait été différente, mais pas pour autant moins forte. Parfois, elle se disait qu’elle aurait préféré tomber amoureuse de lui avant Noam. Tout aurait été plus simple, parce que même si elle connaissait le côté coureur de jupons de Josh, elle savait qu’il ne ferait jamais rien pour la faire souffrir. Du moins, pas intentionnellement.

Il lui parla de ses projets d’avenirs et Charly s’emballa, comme toujours. Elle avait toujours su que Josh allait réussir sa vie, qu’il allait devenir une rock star, la drogue en moins. Cet article n’était que le début de la gloire pour son meilleur ami. Elle en était persuadée et elle ne pouvait pas s’empêcher d’être excitée. Elle ne serait peut être pas là pour le voir à l’apogée de sa carrière alors elle n’hésiterais pas à profiter du moment maintenant. Sa main frappa son épaule, alors qu’elle roulait des yeux. Josh se moquait toujours de son caractère, mais elle savait que c’était pour ça qu’il l’aimait. « Premièrement, dis à quelqu’un que je suis une mégère et je dirais à tout le monde que t’as besoin de petites pilules pour faire plaisir aux filles. » Elle savait pertinemment que ce n’était pas vrai, mais est ce que toutes les rumeurs l’étaient ? Elle lui accorda un sourire machiavélique avant de rajouter : « Et deuxièmement, je suis pas une mégère. » Elle se devait de mettre ça au clair. Même s’il lui arrivait d’avoir un véritable caractère de cochon, elle n’admettrait jamais ça devant Josh. Autant signer son arrêt de mort.

Un éclat de rire s’échappa des lèvres de la jolie brune en pensant aux futures assistantes de Josh. Elle les imaginait très bien, blondes avec rien dans le cerveau. «Elles ne seront pas assez qualifiés pour trouver le sac de mes rêves. En plus avec la chance que j’aie, ce sera une de ses filles qui est folle amoureuse de toi et qui pense que toi t’es amoureux de moi. Elle voudra ma peau et mettra du poison dans la doublure de mon sac. » Nombreuses avaient été les filles qui en avait voulu à Charly pour être trop proche de Josh. « T’as pas intérêt à envoyer une de tes assistantes pour choisir mon cadeau d’anniversaire, Walker. » Charly était le genre de personnes qui n’aimait certes pas son anniversaire, mais qui adorait les cadeaux. Elle préférait tout de même avoir un cadeau qui veuille dire quelque chose, plutôt qu’un truc acheté au hasard par une parfaite inconnue. Elle espérait vraiment être encore là pour voir Josh s’épanouir en tant que star de la musique. Elle voulait être là pour son premier concert à guichets fermés, pour son premier disque d’or. Elle voulait être là pour tous ces moments. Son sourire s’effaça quelques secondes en pensant à la possibilité qu’elle ne soit pas là. « Tu me manqueras quand tu seras loin. » avoua-t-elle sincèrement dans un murmure. Peu importe ce qui existait après la mort, Charly savait que sans Josh, ce serait forcément moins bien.

Elle retrouva bien vite son sourire quand Josh lui parla de ses dernières conquêtes. C’était grâce à lui qu’elle savait tous les détails sur les filles de cette ville, même si elle aurait préféré ignorer certains détails. A elle seule, elle pourrait devenir reine de la ville, en faisant chanter tout le monde. Alors qu’elle buvait sa vodka fraise, elle l’écoutait attentivement lui parler de son histoire avec la libraire. Parfois, elle se demandait s’il parlait comme ça de leur nuit. Son cœur se pinçait à chaque fois qu’elle se disait qu’elle n’était qu’une fille de plus dans son lit. Son rire emplit la pièce quand elle imagina Josh faire tout un détour pour éviter de la voir. « Oh mon pauvre, ça a du être dur. Mais quelqu’un devait bien faire un sacrifice. T’as fait ça pour le bien de l’humanité. Elle avait besoin de s’envoyer en l’air. » affirma très sérieusement Charly, un léger sourire moqueur sur les lèvres. « Qui est ta prochaine proie ? »

_________________

    ── THE STORY GOES ON WITHOUT YOU ──
    And there's got to be another ending. But yeah you broke my heart. It won't be the last time but I'll get over them too. As a new door opens we close the ones behind. You mixed me up for someone who'd fall apart without you. Yeah you broke my heart for the first time. But I'll get over that too.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité

MessageSujet: Re: I’m falling apart. I’m barely breathing [JOSH]   Jeu 7 Avr - 15:53

Quand on voit Charly et Josh, on ne peut s'empêcher de penser que les opposés s'attirent. Cela dit, étaient ils si différents pour se comprendre aussi bien ? Et se sentir aussi bien l'un avec l'autre ? Ils avaient forcément des points communs cruciaux. A moins que ce ne soit une connexion invisible, comme des âmes soeurs. Cela ne voulait pas dire qu'ils seraient un jour amoureux, les âmes soeurs ne sont pas que pour les couples, elles existent aussi en amitié. Certes l'on voit toujours les amoureux, sans doute à cause de cette légende d'où vient l'expression. Il est dit que jadis nous avions un corps pour deux personnes, mais les Dieux pour nous punir, nous auraient séparés et auraient envoyé chaque moitié à l'opposé de l'autre. Ainsi, passons nous nos vies à rechercher notre moitié. Jolie histoire mais l'on sait bien qu'elle a été l'évolution de notre race donc on peut tout à fait accorder cette jumellité d'âme aux amis, non ? Il n'y avait qu'à voir leur façon de veiller l'un sur l'autre, de se confier... Même si actuellement Charly cachait une chose essentielle à son meilleur ami. Il ne risquait pas de bien le prendre, tout au contraire. Il finirait par l'apprendre de toute façon, restait à savoir comment et par qui...
En attendant, ignorant, il lui exposait ses dernières nouvelles et s'amusait de la voir s'exciter à l'idée qu'il puisse un jour devenir célèbre. Avait elle raison ? Seul l'avenir le dirait et il espérait que, quoiqu'il arrive elle serait toujours là. D'ailleurs il n'imaginait pas cela autrement ! Et il se moqua d'elle en la traitant de mégère. Aussitôt elle lui renvoya la balle, c'était toujours comme ça entre eux : qui aime bien , châtie bien !

« Pfff... Personne ne te croira ! Et au pire, le viagra deviendra à la mode grâce à moi ! Ah! Ah ! Comme lorsqu'il est sorti ! Et si... tu es une mégère ! Mais attention, pas n'importe laquelle : MA préférée !» Ajouta-t-il avec en tirant la langue pour répondre à son sourire machiavélique. Evidemment qu'elle n'en était pas une, sinon il ne pourrait pas la supporter. Elle avait du caractère et c'était une fille dans toute sa splendeur, parfois boudeuse et chiante mais c'est comme ça qu'il l'adorait. Continuant à plaisanter il évoqua ses hypothétiques futures assistantes ce qui eu pour effet de faire éclater de rire Charly qui les voyait déjà folles de Josh et forcément jalouses d'elle. « Un vrai thriller ! Ca ferait la une des journaux Bon finalement, je prendrais des mecs, gays, comme ça ils te choisiront le bon sac. » dit il en souriant pour l'agacer. Puis il lui donna une petite tape sur le nez avec son doigt avant qu'elle n'objecte à nouveau. « Mais non, tu sais bien que je m'en occuperais comme un grand ! » Il savait ô combien son amie raffolait des cadeaux et il n'avait pas l'intention de lui en faire qu'à son anniversaire. Il ne l'avait pas fait jusqu'alors donc pourquoi changer ? Elle changea d'air tout à coup et il se demanda ce qu'il avait bien pu dire mais elle pensait juste au négatif dans l'histoire. « T'en fais pas , tu me rejoindras sur les tournées ! On fera le tour du monde, y'aura toujours de la place pour toi, ma belle. » la rassura-t-il. Ignorant toujours la véritable raison de cette phrase. Puis il enchaina sur ses frasques sexuelles avec la gente féminine du coin ce qui la fit sourire à nouveau. Il s'enfila une bonne rasade de whisky comme pour se consoler à la pensée de la libraire qu'il esquivait dorénavant. Maintenant qui serait sa prochaine proie ? Il n'en avait aucune idée. « Je sais pas encore... Faut déjà que je me remette de la dernière » dit il comme un malheureux. « Mais toi dis moi... comment ça se passe avec Noam? Mieux ? »



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 1494
Pseudo : Lili
credits : .lollipops & tumblr
open pour un sujet ? : Yep

Tell me more
Statut:
Relations:

    BITCHYADMIN▬ Fly me to the moon

MessageSujet: Re: I’m falling apart. I’m barely breathing [JOSH]   Mar 12 Avr - 21:33



Quand elle était petite, son père lui lisait toujours des contes de fées où le prince venait sauver la belle princesse de la méchante sorcière et où tout se finissait bien à la fin. Ils vécurent heureux, soit disant. Charly avait grandi. Elle savait désormais que les histoires ne se finissaient pas toujours bien, que parfois, on avait le cœur brisé. Elle ne croyait plus au conte de fées qu’elle lisait à sa fille, tout comme elle ne croyait plus en l’amour. La seule chose qui restait véritable, c’était l’amitié. L’amitié avait toujours été la valeur sûre de sa vie. Quoi qu’il se passe, elle sait qu’elle pourra toujours compter sur Joyce, Casey, Aidan et surtout sur Josh. Elle sait pertinemment que malgré toutes leurs différences, il serait le premier à venir le secourir de la vieille sorcière.

Alors oui elle était toute excitée à l’idée de le voir devenir une rock star. Toutes les personnes qui diront qu’ils sont leurs plus grands fans mentiront, Charly a toujours été et sera toujours la plus grande fan de Josh. La première fois qu’elle l’a entendu chanter, elle a su qu’il deviendra une grande star et puis sérieusement, il méritait mieux que la petite ville d’Hope Mills. Il méritait un stade qui clamerait son nom.

Elle roula des yeux à sa remarque avant de lui donner un coup sur l’épaule. « Le viagra est toujours à la mode. Encore la dernière fois à la pharmacie, Mr Donovan, oui notre ancien prof de maths, en commandait. Apparemment, il avait une soirée importante avec sa femme. C’est pas parce que je dis que t’en prend que ça va revenir à la mode. » affirma-t-elle, très sérieusement. Elle lui sourit, de ce sourire machiavélique qu’elle portait si bien. « Aucune fille ne voudra être avec toi, de peur qu’il y ait une petite panne. » Elle lui fit un clin d’œil, fière de sa remarque. Tout le monde savait qu’il ne fallait pas plaisanter avec les pannes quand on parlait à Josh Walker. Etre avec Josh lui faisait du bien. Elle pouvait passer quelques instants sans penser à tout ce qui n’allait pas dans sa vie. Elle pouvait rire et profiter de l’instant présent, sans se soucier de ce sera demain. Il lui rend cette insouciance qu’elle a perdu depuis si longtemps. Elle ne sait pas comment elle ferait si elle ne l’avait pas dans sa vie. Elle serait probablement perdue, elle devait l’avouer. Et ce même s’il lui faisait l’affront de laisser un inconnu choisir son cadeau d’anniversaire. Un éclat de rire s’échappa des lèvres de la jolie brune. « Tu crois quand même pas que je vais te laisser choisir mon sac. Je te donnerais l’endroit, t’auras plus qu’à aller le chercher. » Elle lui pinça la joue comme si elle parlait à un enfant de 5 ans, qui aurait du mal à faire les bons choix, mais qu’on encourage malgré tout.

Son sourire disparu l’espace de quelques secondes. Elle aurait tellement aimé pouvoir être là pour Josh, pour son premier concert, son premier disque d’or. Elle aurait voulu se moquer des filles avec qui il ferait la une des magazines peoples. Mais elle n’était pas sûre de pouvoir y être. Son temps était compté. Comme tout le monde direz-vous. Sauf qu’elle, elle savait. Et c’était le pire. Elle avait conscience des choses qu’elle allait louper. Elle était incapable de faire des plans pour le futur, parce qu’elle ne savait pas si elle en avait un, de futur. Elle tenta d’adresser un sourire à Josh à la mention de tournées et de tour du monde, mais son cœur n’y était pas et elle sortit la seule excuse qui lui vint à l’esprit.« J’ai une fille, tu sais ta filleule. Je peux pas l’abandonner pour tes beaux yeux, Walker. » Elle but une longue gorgée de sa vodka pour se donner une contenance. Josh la connaissait. Il devinait la vérité sous ses faux sourires. Le mieux était de changer le sujet de conversation et c’est ce qu’elle fit. Elle le lança sur le sujet de la longue liste des filles qu’il avait mis dans son lit. Elle lui demanda qui était sa prochaine proie et il lui répondit qu’il savait pas. Elle leva un sourcil, amusée et faussement innocente, elle demanda « Alice ? » Elle savait que c’était le sujet sensible, mais Josh était habitué. Charly ne prenait pas de gants pour parler des choses qui fâchent. Tout comme lui ne se gênait pas de mentionner Noam. Elle détourna le regard, légèrement honteuse. Elle lui disait tout habituellement, mais cette fois, elle avait passer sous silence la petite incartade qu’elle et Noam avait eu. « On peut pas vraiment dire ça. » répondit-elle honnêtement. « Tant qu’on se croise pas, tout va bien. Nos seuls contacts se résument à Noaly. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité

MessageSujet: Re: I’m falling apart. I’m barely breathing [JOSH]   Mer 20 Avr - 15:08

Comment les histoires pourraient elles bien finir de toute façon ? Même lorsque les gens ne se séparent pas pour x raison, la mort le fait pour eux. Et si Romeo & Juliet reste le couple phare par excellence, il ne faut pas se leurrer c'est uniquement parce que la mort est vite venue s'incruster. S'ils étaient restés plus longtemps ensemble, la passion serait retombée, ils auraient découvert les défauts de l'un et de l'autre, les alléas de la vie en couple et ils auraient certainement fini par se déchirer comme beaucoup d'autres... Comme Charly et Noam. Finalement on pouvait penser que les humains cherchaient à tout prix à se mettre ensemble mais qu'ils n'étaient pas fait pour vivre à deux. On avait déjà du mal à supporter d'être en communauté alors en huits clos... L'angoisse ! Au moins Josh l'avait il compris depuis son plus jeune âge et il ne cherchait pas à se passer la corde au cour, bêtement. En tout cas, il n'en était pas encore là, espérant que cela ne lui arrive jamais ! Il préférait de loin ces amitiés avec bénéfices, sexuels ou non. Avec Charly il y avait eu une nuit d'égarement, sans doute celle qui permettait aujourd'hui que leur amitié soit sans sous entendus. On dit qu'une fois que c'est consommé, on peut aller de l'avant ! Cela marchait pour eux. Ils étaient soudés et le jeune homme était persuadé que ce serait toujours le cas, quoiqu'il arrive. Qu'il devienne une rockstar ou pas ! Ils déliraient d'ailleurs là dessus et comme toujours la conversation finissait par dévier. Josh délirant sur le viagra qui était selon Charly, toujours à la mode lui révélant que leur ancien prof de maths en commandait. Il ne put s'empêcher de rire à l'idée de ce coincé en train de s'envoyer en l'air. Puis il haussa les épaules.

« Biensur que les vieux croutons en prennent toujours pour faire mousser popaul ! Mais je te parle de l'époque où même les jeunes en prenaient pour s'éclater ! T'as pas vu le film Love et autres drogues ? C'est pour les gonzesses pourtant... »
dit il avec un sourire en coin pour répondre au sourire machiavélique de son amie. Il ne l'avait pas regardé de lui même mais parfois il faut savoir se sacrifier pour faire plaisir aux copines. Heureusement que cette dernière n'avait pas chialé sur son épaule comme ses meilleures amies à l'époque de Titanic. Bon d'accord lui aussi avait bien eu les boules mais il ne l'avouerait jamais ! Tout comme il refusait d'avoir un jour une panne ! Si cela arrivait il était clair qu'il deviendrait accro au viagra, c'était sa virilité qui serait en jeu ! Fort heureusement il n'avait jamais eu ce genre de problème ! Et si cela arrivait ce serait forcément de la faute de la fille, voyons ! Surtout si elle était du genre poilue ou pire encore ! Il chassa ses pensées dégoutantes de son esprit et la suite de la conversation, à propos du futur hypothétique cadeau de Charly et des assistantes de Josh les amusa.

« Finalement je vais te prendre toi comme assistante ! Quoique non... Tu serais toujours sur mon dos à m'engueuler ! »
assura-t-il en éclatant de rire tandis qu'elle lui pinçait la joue comme à un gosse. Cela prouvait qu'il avait raison ! Elle se prendrait pour sa maman, comme beaucoup de femmes. Il imagina tout de même ce que serait la vie en tournée avec elle et il lui sembla qu'un voile était passé sur son doux visage. Pensait elle réellement à Noaly en répondant qu'elle ne pourrait le suivre car elle devait s'occuper de sa fille ? « Qui t'as dit de l'abandonner, on lui fera découvrir le monde ! » Il aurait voulu creuser, connaitre la raison de la tristesse qu'il avait vu passer sur son visage mais elle enchaina aussitôt avec les filles qui peuplaient la vie de son meilleur ami. Il la laissa faire, il finirait par savoir. Josh était tenace quand il le souhaitait, il ne la lâcherait pas comme ça... Même si elle parlait d'Alice. Cette fille qui occupait - trop - souvent ses pensées en ce moment. Il leva un sourcil et lui jeta un regard en coin, conscient de sa fausse innocence lorsqu'elle parla de la belle ballerine. « Elle va bien, je suppose » Et pour jouer au même jeu qu'elle, il parla de Noam. Elle détourna le regard, légèrement honteuse comme si elle cherchait à lui cacher quelque chose. La même que précédemment ou encore une autre ? « Qu'est ce que tu me caches Evans ? » Il n'avait pas l'air de plaisanter cette fois. Il avait l'impression qu'elle lui cachait beaucoup trop de choses aujourd'hui. « Depuis quand on a des secrets l'un pour l'autre ? » Ce n'était pas une de ses ruses qui consistait à faire culpabiliser l'autre pour avoir ce qu'il voulait. Non, il était vraiment vexé et inquiet... Il ne la connaissait que trop bien pour savoir qu'elle lui cachait quelque chose.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 1494
Pseudo : Lili
credits : .lollipops & tumblr
open pour un sujet ? : Yep

Tell me more
Statut:
Relations:

    BITCHYADMIN▬ Fly me to the moon

MessageSujet: Re: I’m falling apart. I’m barely breathing [JOSH]   Dim 15 Mai - 13:45




Les histoires d’amours finissent mal en général. C’est pas elle qui l’avait dit mais elle y croyait fortement. Les contes de fées devraient finir comme ça et non pas les mensonges que les auteurs balancent : personne ne vit heureux jusqu’à la fin des temps. Personne. Même les couples qui sont ensemble depuis 40 ans ont connu des hauts et des bas. Charly avait cru en l’amour. D’ailleurs elle y croyait toujours. Elle était persuadée que Joyce et Casey étaient faits pour être ensemble. Ce n’était pas le cas pour elle et Noam. Du moins, ça ne l’était plus. Peut être qu’à un moment, ils avaient été faits pour être ensemble mais c’était terminé. Ils n’étaient plus des âmes sœurs. Finalement son âme sœur c’était Josh. Ils ne seraient jamais un couple, mais ils se comprenaient mieux que personne et malgré leur connaissance parfaite de l’autre, ils tenaient toujours autant l’un à l’autre.

Un éclat de rire s’échappa de ses lèvres alors que déjà elle sortait son portable de la poche arrière de son jean et envoya un message. « Bien sur que je l’ai vu. Un film avec Jake Gyllenhaal. Joyce et moi étions les premières dans le cinéma. » Son portable fit un bip et le nom de Joyce s’afficha. Elle s’empressa d’ouvrir le message et releva la tête vers Josh, un sourire machiavélique sur les lèvres. « Je sais que tu n’as pas vu ce film avec moi, que tu l’as pas vu avec Joyce alors balance. Qui doit-on féliciter pour cet exploit ? » A chaque fois qu’elle ou Joyce voulaient faire une soirée dvd, Josh se faisait à malin plaisir de critiquer leur choix de film et de faire des remarques pendant tout le film. Pourtant, elle était sûre qu’il adorait ce genre de film. D’ailleurs Joyce et elle le soupçonnaient d’avoir pleurer pendant Titanic.

« Il faut bien quelqu’un pour te forcer à garder les pieds sur terre. Je ferais une excellente assistante, si j’avais pas d’autres ambitions dans ma vie. » répliqua-t-elle avec un sourire. Tout le monde savait qu’elle n’avait plus aucune ambition. Il y a un temps où elle rêvait d’être une grande journaliste. Elle avait d’ailleurs travaillé au journal du lycée avec Angie et obtenu son diplôme de journalisme. Mais son père était mort la veille de son 1er jour en tant que tel et elle avait hérité du Bones. Elle savait à quel point ce bar était important pour son père et même pour les habitants de la ville. Tout le monde avait un souvenir relié à ce bar. Elle n’aurait jamais eu le courage de le vendre. Alors elle avait fait taire la petite voix dans sa tête qui l’autorisait à rêver et c’était transformé en gérante de bar. Et puis elle avait eu une fille et les responsabilités qui allaient avec. Certes sa maison lui appartenait, mais l’eau, l’électricité et la nourriture ne se payaient pas toute seule. Elle avait voulu visiter le monde, mais n’avait pas eu d’autres choix que de rester à Hope Mills. Elle voulait pas que sa fille suive le même chemin. Elle voulait que Noaly parcoure le monde et découvre d’autres cultures. « Deal. J’adorerais visiter Paris alors si tu pouvais devenir une grande star en France, ça m’arrangerait. » L’espace d’une seconde, elle se dit qu’elle ne serait pas là pour voir tout ça. Elle n’assisterait pas au succès de ses amis et ça la détruisait doucement. Elle replaça un sourire sur ses lèvres et fit comme si rien ne se passait. Elle était devenue douée à ce jeu, du moins c’est ce qu’elle pensait. Pendant une seconde, elle cru qu’il parlait de sa maladie, qu’il avait tout deviner, mais elle comprit bien vite que ce n’était pas ça. « On se cache rien. » affirma-t-elle. C’était un mensonge. Un affreux mensonge, mais elle pensait le faire pour son bien. Il avait déjà perdu Lynn. Il avait eu du mal à s’en remettre tout comme les autres. Elle ne voulait pas qu’il s’inquiète pour elle, alors elle préféra passer sous silence la partie où elle était malade et préféra lui réveler autre chose. « Okay ce que je vais te dire, tu peux le dire à personne et tu te moques pas, ni même ne fait de commentaires.» Elle lui adressa un regard très sérieux. ELle ne voulait pas qu'il commence à se faire des idées. C'est pas parce que cette intercade avait eu lieu que ça voulait dire quelque chose. « J’ai couché avec Noam y a deux jours. »



_________________

    ── THE STORY GOES ON WITHOUT YOU ──
    And there's got to be another ending. But yeah you broke my heart. It won't be the last time but I'll get over them too. As a new door opens we close the ones behind. You mixed me up for someone who'd fall apart without you. Yeah you broke my heart for the first time. But I'll get over that too.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité

MessageSujet: Re: I’m falling apart. I’m barely breathing [JOSH]   Sam 21 Mai - 15:07

Les histoires d'amour ne finissaient mal que parce qu'elles finissaient. Il était là le problème ! Les contes de fées veulent nous faire gober qu'il est éternel, qu'ils vécurent heureux et eurent beaucoup d'enfants mais ce n'était que foutaises ! La seule chose en quoi Josh croyait à propos des contes de fées était que les monstres existaient et qu'on pouvait les combattre. Quand aux âmes soeurs, il avait entendu une phrase totalement juste à ce sujet et qui résumait tout le problème : "L'âme-soeur finit malheureusement assez souvent par coucher avec le corps-frère." Et quand le sexe entre en jeu, tout part en vrille à un moment donné. Dès lors que vous couchez avec quelqu'un, l'autre pense que vous lui devez quelque chose, comme si vous aviez scellé un accord. Avant ça, il y avait une sorte de respect et l'on se faisait rarement souffrir. Et pour peu qu'il y un enfant comme entre Charly et Noam, alors c'était foutu. Parce que si elle avait eu une chance d'aller de l'avant, aujourd'hui c'était impossible. Ils restaient là à s'accrocher l'un à l'autre de la mauvaise façon et se torturaient. Ce qui avait le don d'énerver Josh. Pour lui Noam devrait foutre la paix à Charly et se comporter en ex, point ! C'était certainement macho de penser ainsi mais les filles étaient plus fragiles, plus romantiques que les mecs, non ?

La conversation était partie sur le viagra et un film pseudo romantique qui confirmait les pensées de Josh. Elle reçut un message et il chercha à voir de qui ça venait. D'un air machiavélique elle lui demanda avec qui il avait regardé ce film. Bonne question ! Il haussa les épaules. « Je sais même plus. Une fille a du m'y trainer en échange de sexe ! » Il aimait bien embêter les filles lorsqu'elles voulaient regarder ce genre de films lors des soirées dvd. Il était plus branché thriller. Et bon, il n'était pas une copine ! Il y avait des limites à ne pas franchir. Il devait marquer sa virilité, bien que quelques films du genre n'étaient pas mauvais. Le seul film qui l'avait fait pleurer comme une fontaine était "Une balle dans la tête". C'était une histoire d'amitié avant tout, à la sauce chinoise et poignante !

Revenons en à la future carrière de Josh : rockstar. Iréel ou non, ça les amusait bien d'y penser et blaguer à ce sujet. Il aurait bien vu Charly en assistante, mais elle prétextait avoir d'autres ambitions dans la vie. IL soupira, avec une mine déçue. A l'époque Charly rêvait d'être journalisme et elle avait du talent. Mais elle avait mis ses rêves de côté pour reprendre le bar de son père qui venait de mourir. Un sacrifice que Josh n'avait pas compris mais vu sa famille, ce n'était pas étonnant. Enfin, rien n'était trop tard d'après lui. Un jour il la déciderait. En attendant il lui proposait de faire le tour du monde avec lui et comme toutes les filles elle parlait de Paris. « Va pour Paris ! » Mais il sentait que derrière ses sourires, quelque chose clochait. S'il apprenait qu'elle lui mentait, il pèterait les plombs ! Elle lui révéla alors un secret, qu'il prit pour la vraie réponse et resta bouche bée avant de faire une grimace comme s'il avait senti une mauvaise odeur. Le sexe foutait la merde et si elle pensait que Noam ne prendrait pas cette partie de jambes en l'air pour preuve qu'elle lui appartenait toujours, elle se foutait le doigt dans l'oeil. Il n'avait pas envie de se moquer, non. « Tu déconnes, Charly. Quand est-ce que tu vas passer à autre chose ? Tu mérites une belle histoire. Tu vois tout ce que tu me dis à chaque fois, c'est valable aussi pour toi ! » S'il savait que Noam pourrait la rendre heureuse il serait moins négatif mais là... « J’espère au moins que c'était bien. » Il plongea son regard dans le sien pour voir sa façon de répondre. Il espérait qu'elle ne se croit pas encore amoureuse de lui ou quelque chose du genre.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 1494
Pseudo : Lili
credits : .lollipops & tumblr
open pour un sujet ? : Yep

Tell me more
Statut:
Relations:

    BITCHYADMIN▬ Fly me to the moon

MessageSujet: Re: I’m falling apart. I’m barely breathing [JOSH]   Dim 22 Mai - 19:34

Josh et Charly avait toujours été amis. Pourtant personne n’aurait parié sur leur amitié. Plus jeune, ils se disputaient sans cesse, se lancer des défis complètement nuls. Quelque part entre leurs remarques sarcastiques, leurs moqueries, ils étaient devenus amis. Aujourd’hui, elle n’imaginait pas sans ville sans avoir Josh dedans. Il était le seul à toujours être honnête envers la jeune Evans. Il ne prenait pas de gants et lui pointait du doigt ses erreurs. C’est exactement ce dont elle avait besoin, tout ce qui lui manquait dans sa vie. On a pas besoin d’amoureux quand on a un ami comme Josh. L’amour ça va, ça vient. L’amitié ça reste. Si elle avait su ça plutôt, ça lui aurait épargné bien des douleurs.

Leurs conversations avaient tendance à dévier. C’était ce qui se passait quand on parlait de tout et de rien. Parler du viagra les avait poussés à parler d’un film. Charly était sûre de ne pas avoir forcé Josh à venir avec elle. Elle se souvenait très bien d’y être allée avec Joyce et les deux avaient fantasmés sur Jake Gyllenhall pendant plusieurs heures. Un message rapide lui prouva que ce n’était ni elle ni Joyce qui l’avaient obligé à regarder ce film. Il ne lui restait plus qu’une solution et il fallait admettre que cette fille était douée. « C’est évident. Je vois même pas pourquoi j’ai demandé. Tu ferais n’importe quoi pour du sexe. » répliqua-t-elle, légèrement amusée. Après tout, Josh restait un homme et tout le monde savait que les hommes ne pensaient pas de la même façon que les femmes.

La conversation dévia de nouveau sur la possibilité de carrière de Josh. Rock star, elle l’imaginait très bien sur une scène devant des milliers de filles en train de s’époumoner pour n’avoir qu’un sourire. Elle aurait aimé pouvoir assister à son futur succès, mais elle en doutait fortement. Pourtant, elle tentait de donner le change en parlant de futurs projets que les deux pourraient avoir. Charly avait toujours rêvé de voyager, mais elle était restée à Hope Mills toute sa vie. Si on lui proposait de visiter la ville de son choix, elle choisirait Paris. C’était peut être clichée, mais elle rêvait de voir le Louvre, la tour Eiffel et tous les monuments. « Et vu que tu seras riche, tu me paierais une chambre dans un hôtel 5 étoiles avec vue sur la tour Eiffel. » répliqua-t-elle avec un sourire rayonnant en pensant à ce que ça pourrait réellement être. Malgré ses sourires, Josh semblait voir outre. Elle n’osa pas dire toute la vérité et se contenta d’une autre vérité qui permettra de divertir Josh quelques secondes : son incartade avec Noam. Elle savait qu’il allait mal réagir mais elle avait pas imaginé cette réaction. Quand est ce qu’elle allait passer à autre chose ? C’était une bonne question. « Je sais que c’était une erreur, mais sur le coup, j’ai pas réfléchi. Jme suis juste laissé aller, sans penser aux conséquences. Je voulais pas lui donner de fausses idées.» avoua-t-elle Elle avait honte d’admettre ça. Ce n’était pas le genre de la jolie brune de coucher avec des gens sans penser aux conséquences. C’était arrivé deux fois : avec Josh et la dernière fois avec Noam. Elle se mordilla la lèvre avant de répondre à la question de son meilleur ami. « C’était comme au bon vieux temps. » Pendant quelques minutes, elle avait eu l’impression de retrouver le Noam dont elle était tombée amoureuse, cet homme qu’elle n’avait plus vu depuis 2 ans.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: I’m falling apart. I’m barely breathing [JOSH]   

Revenir en haut Aller en bas
 

I’m falling apart. I’m barely breathing [JOSH]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hope Mills :: ▬ Hope Mills ▬ :: Bones-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit